ressentiment

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Ressentiment

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du moyen français resentiment. → voir ressentir et -ment.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
ressentiment ressentiments
/ʁə.sɑ̃.ti.mɑ̃/

ressentiment /ʁə.sɑ̃.ti.mɑ̃/ masculin

  1. (Vieilli) Faible atteinte, faible renouvellement d’un mal qu’on a eu, d’une douleur qu’on a ressentie.
    • Il n’est pas encore délivré de sa fièvre, il en a quelques ressentiments. Il vient d’avoir encore un léger ressentiment de sa goutte.
  2. (Figuré) (Plus courant) Souvenir douloureux qu’on garde des injures et blessures, avec ou sans désir de s’en venger.
    • Ce n'est pas de réprimer le juste ressentiment qui oppresse mon cœur depuis une année, et que l'on force enfin à s'exhaler. (Honoré Gabriel Riqueti de Mirabeau, En réponse sur la procédure du Châtelet dans l'affaire du 5 et 6 octobre 1789, Assemblée constituante du 2 octobre 1790)
    • Par contre, elles ont été assez médiocres pour nourrir son ressentiment personnel qui, […], explique largement la « petite guerre » faite aujourd’hui aux scientifiques et universitaires. (Fondation Copernic, Sarkozy et l’Université – la revanche personnelle d’un cancre, février 2009)

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]