-ad-

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : AD, Ad, ad, ád, äd, .ad, ad-, -ad, A.D., a. d., a. D., a.d.

Espéranto[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du suffixe français -ade, comme dans promenade, ou l'anglais blockade

Suffixe 1 [modifier le wikicode]

-ad- \ad\ mot-racine UV

Ce qui précède le suffixe est interprété comme le nom d'une action (-i). La signification de base du suffixe est celle d'une action (-i), le cas échéant, de nature conceptuellement différente, du fait de sa répétition ou sa durée.
  1. Après un radical désignant déjà par lui-même une action, -adi marque la durée (prolongation) d'une action particulière, ou la répétition (fréquentation, habitude) de cette activité sans référence à une occurrence particulière :
    • adi : continuer, continuer à, persister à.
    • insisti : insister → insistadi : persister à insister (prolongation), persévérer, persister.
    • viziti : rendre visite → vizitadi : visiter de manière répétée (habitude), fréquenter, hanter.

Dérivés[modifier le wikicode]

Suffixe 2[modifier le wikicode]

-ado \ad\ mot-racine UV

Ce qui précède le suffixe est interprété comme le nom d'une action (-i), et la signification du suffixe est celle d'un substantif (-o).
  1. Après un radical désignant la production d'un objet (-adi marquant comme précédemment la durée ou la répétition de cette production), -ado marque alors l'objet résultant de cette durée ou de cette répétition (pris dans sa globalité), ou le fait de rencontrer une telle répétition/durée (prise dans sa continuité) :
    • pafo : tir, coup de feu → pafi : tirer un coup de feu → pafadi : échanger des coups de feu (prolongation) → pafado : fusillade (évènement pris dans sa globalité).
    • zumo : bourdonnement → zumi : bourdonner → zumadi : bourdonner incessamment (prolongation) → zumado : bourdonnement incessant (continuité).
    • parolo : parole → paroli : parler → paroladi : parler longtemps → parolado : un discours.
  2. Après un radical traduisant une action, -ado est le nom désignant l'action de manière abstraite et dans sa généralité, l'équivalent du suffixe français -tion. Le suffixe -o par contraste traduit d'éventuels sens concrets ou spécifiques :
    • naĝi : nager → naĝado : le fait de nager, la nata-tion (→ naĝo : nage).
    • manĝi : manger → manĝado : le fait de manger, la nutri-tion (→ manĝo : repas).
    • lerni : apprendre → lernado : le fait d'apprendre, l'apprentissage (→ lerno : leçon).
    • agi : agir → agado : le fait d'agir, l'activité, l'action (→ ago : un acte).
    • disdoni : distribuer → disdonado : le fait de distribuer, le processus de distribution (→ disdono : une distribution particulière).
  3. Après un radical dérivant d'un objet (-o) et naturellement associé à un acte (-i), -ado est le nom désignant l'action, le fait de réaliser cet acte dans son déroulement détaillé, de manière habituelle ou prolongée, ou dans l'abstrait :
    • kuraco : cure → kuraci : soigner → kuracado : le fait de soigner (dans son déroulement détaillé), la thérapie.
    • afiŝo : affiche → afiŝi : afficher → afiŝado : le fait d'afficher (de manière habituelle), l'affichage (dans l'abstrait).
    • oro : or → ori : dorer → orado : le fait de dorer (dans l'abstrait), la dorure (dans son déroulement détaillé).
    • krono : couronne → kroni : couronner → kronado : le fait de couronner, couronnement (dans son déroulement détaillé, ou dans l'abstrait).
    • martelo : marteau → marteli : donner un coup de marteau → martelado : martelage (de manière prolongée).

Dérivés[modifier le wikicode]

Notes[modifier le wikicode]

  1. Si une racine a plusieurs significations et que l'une de ces significations est une action, la forme -ad- ne traduit qu'une action (continue), et est utilisable pour éviter les malentendus. Avec une terminaison verbale, -adi- traduit nécessairement le sens d'une action, et -ad- ajoute un sens continu. Avec une terminaison non verbale, -ad- est parfois utilisé même lorsqu'il ne s'agit pas d'une longue durée, et sert alors à attirer l'attention sur le sens de l'action (voir aussi -aĵ- et -ec-).
    • konstruo = l'acte de construire, la méthode de construction, un objet construit → konstruado = l'action de construire (prise éventuellement dans sa durée).
  2. En théorie, pafado pourrait également signifier « le fait de tirer un coup de feu », mais c'est également le sens de pafo dans la mesure où un coup de feu n'a d'existence qu'au moment où on le tire. De même, afiŝado pourrait être interprété comme « le fait de poser des affiches à répétition (afiŝadi) », mais ce sens est déjà en partie capturé par le sens d'un affichage. Inversement, kronadi n'ayant pas de sens (« couronner longtemps ou fréquemment (?) »), kronado ne peut qu'avoir le sens de « couronnement ».

Dérivés[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier le wikicode]

Ido[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Suffixe [modifier le wikicode]

-ad- \ad\

  1. Répétition.