-o

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : O, o, Ó, ó, Ò, ò, Ô, ô, Ö, ö, õ, Ø, ø, Ɵ, ɵ, , , Ő, ő, , , , , , , Ơ, ơ, , , , , , , , , , , , , , , º, Ɔ, ɔ, Ɔ́, ɔ́, Ɔ̀, ɔ̀, Ɔ̂, ɔ̂, Ɔ̌, ɔ̌, Ɔ̃, ɔ̃, Ɔ̣, ɔ̣, Ɔ̧, ɔ̧, ʼǫ, o-, -o-, , , , , , 𝐎, 𝐨, 𝑂, 𝑜, 𝑶, 𝒐, 𝒪, , 𝓞, 𝓸, 𝔒, 𝔬, 𝕺, 𝖔, 𝕆, 𝕠, 𝖮, 𝗈, 𝗢, 𝗼, 𝘖, 𝘰, 𝙊, 𝙤

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin -us ou -um. Terminaison masculine commune aux langues latines ; il est parfois francisé en -ot ou en -au.
Note : Lorsque le mot apocopé comporte un « o » à la fin de la troncature, il est généralement impossible de savoir s’il s’agit d’une simple apocope ou d’un ajout du suffixe -o (par exemple : collaborateurcollabo) ; il n’est néanmoins pas improbable que l’existence du suffixe -o ait favorisé l’usage de tels mots. Référence nécessaire Certaines apocopes sont plus évidentes lorsque le -o correspond à la terminaison d’un préfixe à partir duquel le mot d’origine est formé (par exemple : chrono pour chronomètre)[1].

Suffixe 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
-o -os
\o\

-o \o\ masculin

  1. (Familier) Terminaison de substantifs ou d’adjectifs, en particulier d’apocopes à caractère familier.
Notes[modifier le wikicode]
Le féminin en -ote (clodote) ou -otte (clodotte) existe parfois, quoique rarement. Référence nécessaire
Les mots en -o importés de langues étrangères comme l’espagnol (churro, torero…), l’italien (carpaccio, pizzaïolo…), le japonais (bushido, kimono…), le latin (primo, illico…) ou le romani (gadjo, narvalo…) ne relèvent pas de ce suffixe. Référence nécessaire
Selon l’Office québécois de la langue française, si l’invariabilité en genre est avérée, il n’en est pas autant pour l’accord en nombre. Les ouvrages de référence se contredisant au sujet des mots issus d’apocopes, l’OQTF recommande de son côté de toujours faire l’accord au pluriel tout en soulignant que l’on ne saurait reprocher l’approche contraire.
Certains mots autrefois familiers se sont imposés dans le langage courant jusqu’à supplanter la forme étendue (par exemple : vidéo pour vidéogramme)[1].

Dérivés[modifier le wikicode]

Il est à noter que presque toutes les formes familières en -o n’ont qu’un sens, contrairement au mot dont elles sont issues. Cependant, plusieurs mots peuvent se partager un même dérivé et donc lui conférer des sens distincts : Référence nécessaire mono peut aussi bien être l'apocope familière du substantif moniteur que l’apocope de l’adjectif monophonique selon le contexte. De plus, certaines apocopes font également l’objet d’un redoublement hypocoristique (dodo, jojo…).

Traductions[modifier le wikicode]

Suffixe 2[modifier le wikicode]

-o \o\

  1. Suffixe servant à créer des préfixes à partir de noms de pays, lesquels servent souvent à créer des adjectifs désignant plusieurs pays.

Composés[modifier le wikicode]

Note : Il n’y a pas de règle concernant la formation de ces mots. Référence nécessaire

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Suffixe 1) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
(Suffixe 2) (Date à préciser) De la même terminaison utilisée pour de nombreux mots italiens et espagnols. Référence nécessaire
(Suffixe 3) (Date à préciser) Dérivé régressif de typo (« coquille (erreur typographique) »). Référence nécessaire

Suffixe 1 [modifier le wikicode]

-o \əʊ\

  1. Suffixe formant des mots familiers.
  2. Suffixe indiquant un type de personnes.

Dérivés[modifier le wikicode]

Suffixe 2[modifier le wikicode]

-o \əʊ\

  1. (Par plaisanterie) Suffixe convertissant des mots en pseudo-italien ou pseudo-espagnol. Note d’usage : Peut être couplé avec l’article espagnol el pour former des locutions telles que el stinko (« celui qui schlingue »).

Dérivés[modifier le wikicode]

Suffixe 3[modifier le wikicode]

-o \əʊ\

  1. Suffixe ajouté à des radicaux verbaux pour créer un nom décrivant une erreur reliée à l’action désignée par le verbe.

Dérivés[modifier le wikicode]

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Suffixe [modifier le wikicode]

-o \o\

  1. Désinence de la troisième personne du singulier du futur de l’indicatif des verbes.
    • Ma vez re bell o kerhad bara e tapo e gerh paʼz arruo er gêr. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, page 252)
      S’il met trop de temps pour aller chercher du pain, il recevra une raclée quand il arrivera à la maison.

Celtibère[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Suffixe [modifier le wikicode]

-o *\Prononciation ?\

  1. Terminaison du génitif singulier des noms de thème en -o.

Références[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Espagnol[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Terminaison nominale) Du latin us ou -um.
(Terminaison verbale) Du latin o.

Suffixe [modifier le wikicode]

Genre Singulier Pluriel
Masculin -o
\-o\
-os
\-os\
Féminin -a
\-a\
-as
\-as\

-o

  1. Suffixe qui indique la première personne du singulier de l’indicatif de la majorité des verbes en espagnol.
    • hablo, je parle < fabulo en latin.
  2. Suffixe qui indique les substantifs masculins.
    • El gato, le chat < cattus en latin.

Espéranto[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) La lettre o termine souvent les noms communs en italien, en espagnol et en portugais. Référence nécessaire

Suffixe [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif -o
\-o\
-oj
\-oj\
Accusatif -on
\-on\
-ojn
\-ojn\

-o mot-racine UV

  1. Suffixe marquant les noms communs et propres.
    • Bruselo estas urbo en Belgio.
    Bruxelles est une ville en Belgique.
  2. Dans les tabelvortoj, terminaison des corrélatifs de chose.
    • Kio? : Quoi ? Que ?
    • tio : cela, ça, ce
    • io : quelque chose
    • nenio : rien
    • ĉio : tout

Voir aussi[modifier le wikicode]

Gaulois[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Terminaison attestée dans plusieurs inscriptions gauloises[1][2].

Suffixe [modifier le wikicode]

-o

  1. Terminaison qui indique le cas nominatif du singulier tardif d’un nom de la déclinaison de thème en -o/-e.
  2. Terminaison qui indique le cas accusatif du singulier tardif d’un nom de la déclinaison de thème en -o/-e.

Déclinaison[modifier le wikicode]

Thème en -o-
Singulier Pluriel
Cas Alph. latin Alph. grec Alph. celto-étrusque Cas Alph. latin Alph. grec Alph. celto-étrusque
Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple
Nominatif « classique » -os Cernunnos -ος Ανεουνος -𐌏𐌔 Nominatif « classique » Aresequani
tardif -o Aneuno -ο -𐌏 archaïque -oi ieumourioi -οι ιεμουριοι
neutre -on
-om
donicon
brictom
-ον νεμητον neutre -a linda
Vocatif -e gnate Vocatif incertain *-i
Accusatif « classique » -on
-om
adgarion -ον Accusatif -ūs catillus
tardif -o duorico
Génitif Dannotali -ει ou Génitif -on
-om
neddamon -ον
Datif ancien -ūi Adgenui -ουι εσκιγγοριουι Datif -obo aganntobo
tardif celicnu -ου βελενου
Locatif incertain in Alixie Locatif non attesté ? ?
Instrumental-sociatif sindiu Instrumental-sociatif -ūs toutious
-ūis

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • [1] : Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise : une approche linguistique du vieux-celtique continental, préf. de Pierre-Yves Lambert, Errance, Paris, 2003, 2e édition, ISBN 978-2-87772237-7, page 342
  • [2] : Jean-Paul Savignac, Dictionnaire français-gaulois, La Différence, Paris, 2004, ISBN 978-2-72911529-6

Ido[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De l’espéranto. Référence nécessaire

Suffixe [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
-o
\Prononciation ?\
-i
\Prononciation ?\
  1. Terminaison du singulier de tous les noms communs.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Italien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Terminaison nominale) Du latin -us ou -um. Référence nécessaire
(Terminaison verbale) Du latin o. Référence nécessaire

Suffixe [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin -o
\-o\
-i
\-i\
Féminin -a
\-a\
-e
\-e\

-o

  1. Suffixe qui indique la première personne du singulier de l’indicatif de la majorité des verbes.
  2. Suffixe qui indique les substantifs masculins.

Kotava[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Suffixe [modifier le wikicode]

-o \ɔ\ ou \o\

  1. Voyelle mobile euphonique servant à accorder les adjectifs ou les participes avec les noms qui se terminent par un o.
    • listaf : beau → listafo rizo : beau piment.
    • miduyun : participe passé du verbe midúmiduyuno rizo]] : piment cultivé, ayant été cultivé.

Références[modifier le wikicode]

  • « -o », dans Kotapedia

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Suffixe verbal) De l’indo-européen commun, comparez avec le grec ancien , , comparez emo en latin et jmu en tchèque. Référence nécessaire
(Suffixe nominal) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Suffixe 1 [modifier le wikicode]

-o

  1. Suffixe verbal qui indique la première personne du singulier de l’indicatif de la majorité des verbes en latin.

Variantes[modifier le wikicode]

  • or, pour la forme passive du verbe.

Suffixe 2[modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif -o -onēs
Vocatif -o -onēs
Accusatif -onem -onēs
Génitif -onis -onum
Datif -onī -onibus
Ablatif -onĕ -onibus

-o masculin

  1. Suffixe nominal masculin.
    • homo, homme, terrien < humus (« terre »).

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

  • Français : -on
  • Italien : one

Forme de suffixe [modifier le wikicode]

-o

  1. Datif et ablatif masculin et neutre singulier de -us.

Portugais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Terminaison nominale) Du latin -us ou -um. Référence nécessaire
(Terminaison verbale) Du latin o. Référence nécessaire

Suffixe [modifier le wikicode]

-o

  1. Suffixe qui indique la première personne du singulier de l’indicatif de la majorité des verbes en portugais.
  2. Suffixe qui indique les substantifs masculins.

Roumain[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Suffixe [modifier le wikicode]

-o

  1. Suffixe, marque du vocatif féminin singulier.

Slovaque[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du vieux slave → voir -o en tchèque. Référence nécessaire

Suffixe [modifier le wikicode]

-o \ɔ\

  1. Suffixe qui indique le nominatif et l’accusatif singulier de certains noms neutres.
  2. Suffixe permettant de former certains adverbes à partir d’un adjectif.

Tchèque[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du vieux slave → voir -o en slovaque, en russe. Plus avant, apparenté à -um en latin, -on en grec ancien. Référence nécessaire

Suffixe [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif -o -a
Vocatif -o -a
Accusatif -o -a
Génitif -a -
Locatif -ě
ou -u
-ech
Datif -u -ům
Instrumental -em -y

-o

  1. Terminaison qui indique le cas nominatif, vocatif et accusatif du singulier d’un nom neutre.
  2. Suffixe permettant de former certains adverbes à partir d’un adjectif.

Volapük[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Suffixe [modifier le wikicode]

-o \Prononciation ?\

  1. Désinence qui sert à former des adverbes.

Composés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. a et b Abréviation par troncation des mots, Banque de dépannage linguistique de l’OQLF
  • Auguste Kerckhoffs, Cours complet de Volapük, contenant thèmes et versions, avec corrigés et un vocabulaire de 2500 mots, Paris : librairie H. Le Soudier, 6e éd., 1886, page 73