coco

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Fruit) (1525) De l’italien cocho qui s’est transformé et représentait un croquemitaine, en espagnol, à cause de l’aspect de la noix. Jusqu’en 1618, on appelait ce fruit uniquement coco ; il s’est transformé en noix de coco via le portugais, terme usuel que l’on utilise aujourd’hui.
(Communiste) Début du mot, redoublé.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
coco cocos
/ko.ko/
Des noix de coco dans l’arbre

coco /ko.ko/ masculin

  1. Noix de coco. Fruit du cocotier.
    • Devant une bâtisse neuve, […], on avait rassemblé une pyramide de cocos que le chef me présenta, […]. (Alain Gerbault, À la poursuite du Soleil; t.1, de New-York à Tahiti, 1929)
    • L’écorce du coco peut servir, au lieu de filasse, à calfater des navires et à fabriquer des cordages.
    • On fait divers objets avec la partie ligneuse du coco.
  2. Variété de haricot.
    • Le coco de Paimpol bénéficie d’une A.O.C. depuis 1998. Par méconnaissance de cette A.O.C, certaines personnes utilisent à tort coco pour désigner les haricots plats.
  3. (Argot) Carburant.
    • T’es passé à la pompe faire du coco ?
  4. (Vieilli) Sorte de boisson faite avec de l’eau et du bois de réglisse.
    • Au pied du cavalier romain qui occupe l'angle droit du Champ de Mars, une vieille, accroupie au parapet, vendait des chaussons aux pommes et du coco. Le coco était dans une carafe coiffée d'un citron. (Anatole France, Pierre Nozière ; livre 1 : Enfance, ch. I, 1899)
    • Le jardinier aurait voulu savoir s’il y en avait encore beaucoup à passer, et il avait soif, car le soleil tapait. Alors tout d’un coup sa fille s’élançait comme d’une place assiégée, faisait une sortie, atteignait l’angle de la rue, et après avoir bravé cent fois la mort, venait nous rapporter, avec une carafe de coco, la nouvelle qu’ils étaient bien un mille qui venaient sans arrêter du côté de Thiberzy et de Méséglise. (Marcel Proust, Du côté de chez Swann, 1913)
  5. (Familier) (Vieilli) Nom donné à l’œuf par les enfants.
  6. (Familier) Communiste.
    • T'écris un truc où t'emboîtes les Ricains, plaoff : on te décrète coco; si c'est un Ruskof que tu chambres, pas d'erreur, t'es fasciste! (San-Antonio, Béru-Béru, Éditions Fleuve noir, 1970, chap. 8)
    • Un tiers de cocos, un tiers de juifs, un tiers de trafiquants. (Pierre Assouline, Lutetia, Folio, 2006, p. 223)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

→ voir noix de coco

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin coco
/ko.ko/
cocos
/ko.ko/
Féminin cocotte
/kɔ.kɔt/
cocottes
/kɔ.kɔt/

coco /ko.ko/ masculin

  1. Nom affectueux ou plaisant donné à une personne de son entourage.
    • Salut, coco !
  2. (Péjoratif) (Familier) Interpellation péjorative ou méprisante. — Note : En général précédé par « mon » ou « ma », ou au pluriel « mes ».
    • Bref, me voilà en route avec mes huit grosses valises, mes cinq tubars, le banquier Chauvassut, le noceur Clergerie, l’industriel Montagnoux, le poète Bois-Méard et le petit jeune homme de bonne famille, Gabriel Duplessis-Tournel. J’aurais très bien vu ces cinq cocos-là en uniforme bleu horizon avec un flingue baïonnette au canon, là bas, à Craonne, avec les copains. (Pierre Siniac, L’Unijambiste de la cote 284)
    • Toi, mon coco, tu vas passer un sale quart d’heure !
    • Vous ne perdez rien pour attendre, mes cocos !

Nom commun 3[modifier | modifier le wikicode]

coco /ko.ko/ féminin singulier (Indénombrable)

  1. (Argot) Cocaïne, et tout autre stupéfiant.
    • Les envois de coco sont soumis, tu penses bien, à la douane qui les transmet aux postes frontières, pour l'exportation. (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)

Références[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

  • coco sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Catalan[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

coco masculin

  1. Coco, noix de coco.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Créole réunionnais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Origine incertaine.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

coco /ko.ko/ masculin

  1. Tête.
  2. Noix de coco.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Douala[modifier | modifier le wikicode]

Onomatopée[modifier | modifier le wikicode]

co̱co̱ /Prononciation ?/

  1. Onomatopée exprimant la proximité.

Adverbe[modifier | modifier le wikicode]

co̱co̱ /?/ ou ná co̱co̱co̱/?/

  1. Côte à côte, une multitude.
    • bato ba coe̱toe̱mee̱lee̱ o wuma kwedi ná coe̱coe̱ – les gens sont réunis côte à côte au lieu du deuil.

Espagnol[modifier | modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

coco /ˈko.ko/ masculin (pluriel à préciser)

  1. Coco, noix de coco.
  2. (Familier) Tête.

Portugais[modifier | modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

coco /ˈko.ku/ (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?) (pluriel à préciser)

  1. Coco, noix de coco.