barda

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1848) berdâa De l’arabe برذعة, barda (« bât, selle »). → voir bardot, barde et barder[1] [2].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
barda bardas
\baʁ.da\

barda \baʁ.da\ masculin

  1. (Militaire) (Argot militaire) Équipement du soldat.
    • Un sergent-chef sait ce que pèse un barda. Celui-ci pesait dans les 25 kilos, charge normale pour un barda, mais anormale pour une hotte vide. Avait-on profité de son sommeil pour la remplir de cailloux ? — (Hervé Bazin, Chapeau bas, Seuil, 1963, Le Livre de Poche, pages 147-148)
    • Quel que soit le conflit, le fantassin est encore esclave d’un barda qu’il faut traîner pendant des marches interminables et porter souvent pendant le combat. — (Philippe Masson, L’Homme en guerre 1901-2001 : de la Marne à Sarajevo, 1997)
    • Nul camion bâché ne le vit s’avancer vers lui, titubant sous le poids du barda arabicide. — (Georges Perec, Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour ?, Denoël, 2000, collection Folio, page 35)
  2. (Par extension) (Familier) Attirail encombrant porté sur le dos, bagage très lourd.
    • L'autre, son barda sur l'épaule, les chausses lui dégringolant le long des jambes, la tête rejetée en arrière et s'envoyant un jet de sa gourde dans le gosier, a l'allure épaisse et la trogne truculente d'un rustaud des Flandres. — (Rachel Valentino, La formation de la peinture française: le génie celtique et les influences, éd. G.P. Maisonneuve, 1936, page 307)
    • – Bravo ! dit-il en entrant, je débarque du train avec tout mon barda et qui est-ce que je trouve sur le quai pour m’aider ? Personne. — (Jean L’Hôte, La Communale, Seuil, 1957, réédition J’ai Lu, page 127)
    • – C’est quand même cruel, dit Bouzigue, mélancolique, de faire marcher ces enfants comme s’ils étaient déjà à la Légion étrangère. Et avec un barda terrible, et des mollets comme des spaghetti… — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, page 258)
  3. (Canada) Bruit, vacarme, raffut [3].
    • Arrêtez de faire du barda, j’essaie de dormir !

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe barder
Indicatif Présent
Imparfait
Passé simple
il/elle/on barda
Futur simple

barda \baʁ.da\

  1. Troisième personne du singulier du passé simple du verbe barder.

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • barda sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  • [3] Jacques Viger, Néologie canadienne, ou, Dictionnaire des mots créés en Canada & maintenant en vogue […], éd. 1998

Kachoube[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

barda \Prononciation ?\

  1. (Anatomie) Barbe.
  2. (Anatomie) Menton.

Italien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’arabe برذعة, barda (« bât, selle »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
barda
\Prononciation ?\
barde
\Prononciation ?\

barda \Prononciation ?\ féminin

  1. Bât, harnachement.
    • la barda del cavallo.

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Slovène[modifier le wikicode]

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

barda \Prononciation ?\ masculin animé

  1. Accusatif singulier de bard.
  2. Génitif singulier de bard.
  3. Nominatif duel de bard.
  4. Accusatif duel de bard.