carillon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1718) De l’ancien français quarrillon, issu du bas-latin quadrinio, quaternio (« groupe de quatre objets »), via quarellon (1345), et carenon (1178).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
carillon carillons
\ka.ʁi.jɔ̃\

carillon \ka.ʁi.jɔ̃\ masculin

  1. Réunion de cloches accordées à différents tons.
    • Au bruit des fanfares et des carillons, ils s’élancèrent au plein galop les uns contre les autres […] (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Les cloches grêles du haut carillon, frappées par les obus, ont rendu l’âme. (Pierre Nothomb, Les Barbares en Belgique, 1915)
    • Horloge, pendule, montre à carillon : Horloge, pendule, montre qui sonne des airs à certains intervalles.
  2. Air qu’on exécute sur ces cloches.
    • Le carillon de Dunkerque.
  3. Battement de cloches à coups précipités, avec une sorte de mesure et d’accord.
    • Sonner le carillon. Sonner à double carillon.
  4. (Figuré) (Familier) (Vieilli) Crierie, grand bruit.
    • Quand la maîtresse du logis verra ce désordre, elle fera un beau carillon.
  5. (Botanique) Autre nom de la mariette, sorte de campanule.
  6. (Technique) (Néologisme) Signal sonore constitué de tonalités, servant à identifier une opération en cours ou un événement qui vient de se produire.

Variantes orthographiques[modifier]

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Nom commun[modifier]

carillon \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de careignon.

Références[modifier]