chevalière

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de chevalier avec le suffixe -ière

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chevalière chevalières
\ʃə.va.ljɛʁ\

chevalière \ʃə.va.ljɛʁ\ féminin

  1. Anneau large et épais, le plus souvent en or, orné d’un chaton de même métal, sur lequel sont gravées des initiales ou des armoiries.
    • Cependant, il se tortillait sur la banquette et, de sa lourde main ornée d’une chevalière et d’un assez joli brillant, promenait le cul de son verre sur le marbre de la table […] — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus chevalière figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : bague, bijou.

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chevalière chevalières
\ʃə.va.ljɛʁ\

chevalière \ʃə.va.ljɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : chevalier)

  1. Membre féminin d’un ordre religieux, militaire ou civil.
    • Les chevalières de la Légion d’honneur — (« Les chevalières de la Légion d’honneur », dans Le Petit Journal, 18 juin 1865, p. 1 [texte intégral])

Notes[modifier le wikicode]

La féminisation des noms de métiers et de fonctions est un sujet débattu dans la francophonie :

L’avis des grammairiens est parfois différent. Grevisse consacre un chapitre à la féminisation dans Maurice Grevisse, Cédrick Fairon, Anne-Catherine Simon, Le Petit Bon usage de la langue française, De Boeck Supérieur, 2018, p. 513.

Satire du duel d'escrime entre « Monsieur de Saint-George et Mademoiselle la chevalière d'Éon de Beaumont » à Carlton House le (9). Gravure de Victor Marie Picot basée sur l'œuvre originale de Charles Jean Robineau

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin chevalier
\ʃə.va.lje\
chevaliers
\ʃə.va.lje\
Féminin chevalière
\ʃə.va.ljɛʁ\
chevalières
\ʃə.va.ljɛʁ\

chevalière \ʃə.va.ljɛʁ\

  1. Féminin singulier de chevalier.
    • Avoir une âme chevalière.
    • cette race de grâce, cette race de sainteté si particulière, si chevalière, si généreuse, si libérale, si française. — (Charles Péguy, Victor-Marie, Comte Hugo, 1910)
    • Au fond, Gringoire, comme M. Despréaux, était « très peu voluptueux ». Il n’était pas de cette espèce chevalière et mousquetaire qui prend les jeunes filles d’assaut. — (Hugo, Notre-Dame de Paris, 1832)

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Moyen français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chevalière chevalières
\ʃə.va.ljɛʁ\

chevalière \ʃə.va.ljɛʁ\ féminin

  1. Épouse d’un chevalier.

Références[modifier le wikicode]