détachement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : detachement

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Composé de détacher et -ment.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
détachement détachements
\de.taʃ.mɑ̃\

détachement \de.taʃ.mɑ̃\ masculin

  1. Action de se détacher ou état de celui qui s’est détaché d’une passion, d’un sentiment, de tout ce qui peut captiver trop l’esprit ou le cœur.
    • Être dans un entier détachement de toute espèce d’intérêt. Être dans un parfait détachement des choses du monde.
    • Il est impossible de ne pas admirer ce beau détachement du rapport qui fait espérer que le meurtrier deviendra plus traitable sur le règlement de ses intérêts... (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
  2. (Militaire) Groupe de soldats ou troupe qu’on a détachée d’un corps plus considérable pour quelque service.
    • Il servait principalement de station aux détachements qui accompagnaient les convois de pelleteries venus du lac du Grand-Ours […]. Une douzaine de soldats en formaient la garde. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Chaque matin, un détachement de soldats précède la colonne pour protéger les douars des velléités pillardes de leurs camarades. Ordre a été donné de ne plus dévaster les champs. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 152)
  3. (Logique) Figure du raisonnement logique concernant l'implication, qui pose l'antécédent pour déduire le conséquent.

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]