embouteillage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Composé d’embouteiller et du suffixe -age.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
embouteillage embouteillages
\ɑ̃.bu.tɛ.jaʒ\
Embouteillage de Chardonnay aux États-Unis en 2009. (1)
Embouteillage du port de Toulon par la flotte britannique au 19e siècle. (2)
Embouteillage routier en Inde en 2008. (3)

embouteillage \ɑ̃.bu.tɛ.jaʒ\ masculin

  1. Mise en bouteilles.
    • L’utilisation d'une soutireuse a permis d’augmenter la capacité d’embouteillage de l’usine de production.
  2. (Figuré) Action d’enfermer une force ennemie dans une impasse, spécialement des vaisseaux dans un port.
    • L’embouteillage de la flotte forcera-t-elle le gouvernement à capituler ?
  3. (Par analogie) Embarras de circulation qui se produit dans une rue, dans un chemin.
    • Saint-Louis ne connaissait pas l’agitation ni les embouteillages qui emboucanaient déjà Dakar. (Vincent Raude, Ma part du Trésor: le parcours de l’un des derniers trésoriers-payeurs généraux, Éditions L’Harmattan, 2014, p.36)

Synonymes[modifier]

Action d'enfermer des forces ennemies dans une impasse (2)

Embarras de circulation (3)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Mise en bouteille (1)

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Crystal Clear action bookmark Silver.svg L’entrée en français a été sélectionnée comme bonne entrée représentative d’une qualité standard pour le Wiktionnaire.
Vous pouvez consulter la page de discussion, la page Wiktionnaire:Évaluation ou la liste des bonnes entrées.