inquiet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin inquietus (« agité », « remuant », « troublé »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin inquiet
\ɛ̃.kjɛ\
inquiets
\ɛ̃.kjɛ\
Féminin inquiète
\ɛ̃.kjɛt\
inquiètes
\ɛ̃.kjɛt\

inquiet \ɛ̃.kjɛ\

  1. En parlant d'une émotion ou d'une activité, qui prive du repos moral ou psychologique.
    • Il a l’humeur inquiète.
    • Il est d’humeur inquiète.
    • La jalousie est une passion inquiète.
    • Ces soldats, espoir de la France, […], entraient aussi pour beaucoup dans l’inquiète curiosité des spectateurs. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Pour sonder son frère, Aristide, qui n’osait paraître inquiet ouvertement, se contenta de lui demander :
      — As-tu lu mon article d’hier ? Qu’en penses-tu ?
      — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, G. Charpentier, Paris, 1871, ch. III ; réédition 1879, p. 99)
    • Le seul aspect de la femme révèle qu’elle n’est destinée ni aux grands travaux de l’intelligence, ni aux grands travaux matériels. Elle paie sa dette à la vie non par l’action mais par la souffrance, les douleurs de l’enfantement, les soins inquiets de l’enfance ; […]. — (Arthur Schopenhauer, Essai sur les femmes, dans Pensées & Fragments, traduction par J. Bourdeau , Félix Alcan, éditeur, 1900 (16e éd.))
    • Le cœur en émoi, secouée de pressentiments inquiets, Zaheira se vêtit et gagna le village voisin sur un âne. — (Out-el-Kouloub, « Zaheira », dans Trois contes de l'Amour et de la Mort, 1940)
  2. En parlant d'une personne, qui ne connaît pas le repos moral ou psychologique.
    • [...] il rédige ses premières nouvelles. Inquiet de son talent, il les fait lire à son entourage. — (Nuit blanche, n° 149, hiver 2018, p. 29)
  3. (Spécialement) Qui craint un événement malheureux.
    • Depuis son départ de Rejkjavik en Islande, le 9 août, on en est sans nouvelles, et malgré ma grande confiance en lui, je suis fort inquiet. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Les mains crispées au lavabo tremblaient de plus belle, lorsque deux collègues inquiets vinrent aux nouvelles sous le prétexte de lui apporter une boisson chaude réconfortante baptisée «café». — (Jacques Lamy, Vous aurez de mes nouvelles, Éditions Les Nouveaux Auteurs, 2011, p. 190)
  4. Qui n’est jamais content de la situation, de l’état où il se trouve, et qui désire toujours quelque changement.
    • Adolphe pouvait d'ailleurs passer, au début, pour le modèle des amants, tendre, empressé, inquiet dans la juste mesure ; […]. — (Anatole Claveau, « La Parisienne », dans Sermons laïques, Paris, Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., p. 83)
    • Il est si inquiet qu’à peine entré dans un lieu il en veut sortir.
    • Ses qualités intellectuelles étaient mises au service d'une pensée exigeante, toujours inquiète, en dépit d'une tendance vers la construction d'un système universel de l'histoire conduisant à la synthèse chrétienne. — (Georges Leroux, Entretiens, propos rapportés par Christian Nadeau, Boréal, Montréal, 2017, p. 21)
  5. (Vieilli) Qui ne trouve pas le repos physique.
    • Le malade a été fort inquiet toute la nuit.
  6. (Par extension) Qualifie un sommeil qui est souvent interrompu et qui est troublé par quelque cause physique ou morale.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
inquiet inquiets
\ɛ̃.kjɛ\

inquiet \ɛ̃.kjɛ\ masculin (pour une femme on dit : inquiète)

  1. Personne inquiète.
    • C’est un inquiet.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]