légitimité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1694) De légitime avec le suffixe -ité.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
légitimité légitimités
\le.ʒi.ti.mi.te\

légitimité \le.ʒi.ti.mi.te\ féminin

  1. Qualité de ce qui est conforme à la loi, à la justice, à la raison ou aux règles établies.
    • On attaqua la légitimité de son mariage.
    • L’interprétation chrétienne de la Genèse, quant à elle, a donné une légitimité théologique à l’autorité spirituelle de l’homme sur la femme, car Eve a été créée en tant qu’auxiliaire corporelle d’Adam (saint Augustin), en d’autres termes pour l’aider à avoir une descendance (saint Thomas d’Aquin). — (Sylviane Agacinski, Le progressisme ne peut pas tout justifier, entretien dans Le Point n° 2380, 12 avril 2018, p. 127)
  2. (En particulier) État, qualité d’un enfant légitime.
    • Grégoire de Tours nous montre dans ses récits que les enfants naturels du Roi ont le même droit que les enfants légitimes; la succession de ces souverains se partage entre eux sans tenir compte spécialement de la légitimité de la naissance. — (Gabriel Lepointe, La Famille dans l'Ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e éd., 1956, p.112)
  3. (Politique) Droit des souverains qu’on appelle légitimes.
    • Les défenseurs de la légitimité.
  4. (Histoire) Droit dont se réclamaient les princes de la branche aînée des Bourbons.
    • Les défenseurs de la légitimité.
    • Les partisans de la légitimité.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]