maternité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : maternite

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin maternitas[1], de mater, matris qui signifie « mère ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
maternité maternités
\ma.tɛʁ.ni.te\

maternité \ma.tɛʁ.ni.te\ féminin

  1. État, qualité de mère.
  2. Grossesse, gestation, fait de porter un enfant et d'accoucher.
    • De nombreuses maternités l'avaient tout à fait déformée ; ses beaux traits de Madone disparaissaient sous la graisse, et son corps n'était plus qu'une masse croulante. — (Tharaud, Fête arabe, 1912, p.109)
    • Sa femme elle-même est malade, après trop de maternités successives, et se guérit péniblement. — (Brasillach, Corneille, 1938, p.340)
  3. Établissement destiné à recevoir les femmes qui vont accoucher, à les assister lors de la naissance de leur enfant et les premiers jours du nourrisson.
    • Plusieurs maires de communes du Val du Beuvron (Nièvre) ont menacé de ne "pas organiser les élections municipales" de mars prochain et d'appeler à leur "boycott" pour protester contre la fermeture annoncée de la maternité de Clamecy (Nièvre). — (A.F.P., Municipales: boycott pour une maternité, 2009)
    • Selon moi, si je m’en suis sortie – et sans séquelles –, c’est parce que la maternité dans laquelle j’ai eu la chance de naître était dotée de moyens de réanimation conséquents et d’un personnel en nombre suffisant. L’hôpital public n’était pas encore passé par la thérapie de choc que lui imposèrent les idéologues du “New Public Management”. . — (Anne-Sophie Moreau, « Carnet de la drôle de guerre », dans la newsletter du 27/03/2020 de Philosophie Magazine.)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]