nes

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : NES, Nes, nés, -nes

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Symbole [modifier le wikicode]

nes

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du kinnauri de Bhoti.

Références[modifier le wikicode]

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Apocope de nescafé.

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
nes
\nɛs\

nes \nɛs\ masculin

  1. (France) Boisson faite avec du café instantané soluble.
    • Pour bien démarrer la journée, un petit nes - c’est si rapide et pratique.

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

nes \nɔ̃bʁ\ (Abréviation)

  1. abréviation de nombres
    • Si les décorations auxquelles il donne les nes 7, 8, 10 avaient été faites antérieurement à la porte, la porte couperait au-travers. — (E. Naville, « La succesion des Thoutmès d’après un mémoire récent », Zeitschrift für ägyptische Sprache und Altertumskunde, volume 35, 1897, page 51)

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • nes sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(ca. 1100) dans la Chanson de Roland. Du latin nasus (même sens). Plus avant, de l’indo-européen commun *nas- dont sont issus l’anglais nose, l’allemand Nase, le tchèque ou le polonais nos, le russe нос, nos, le lituanien nosis.

Nom commun [modifier le wikicode]

nes \nɛːs\ masculin

  1. (Anatomie) Nez.

Pronom [modifier le wikicode]

nes \Prononciation ?\

  1. Contraction de ne les.
    • Les piés li commence a lechier
      Nes savoit altrement baisier
      — (Vie de sainte Marie l’Égyptienne, ms. 23112 de la BnF. Il s’agit d’un lion qui lèche les pieds du cadavre de sainte Marie)
    • Ne nes puet prenre par assaut — (Roman d’Eneas, ms. 60 français de la BnF, f. 168r. c.)
      Il ne peut pas les prendre par assaut non plus

Variantes[modifier le wikicode]

  • nés (anatomie, variante typographique)

Anagrammes[modifier le wikicode]

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du vieux breton nes.
Du moyen breton nes[1].
À comparer avec les mots nes en gallois et cornique (sens voisin : plus proche).

Adjectif [modifier le wikicode]

nes \ˈneːs\

  1. Proche, prochain.
  2. Intime.

Dérivés[modifier le wikicode]

Composés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499


Romanche[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

nes \Prononciation ?\ masculin

  1. (Anatomie) Nez.

Notes[modifier le wikicode]

Forme et orthographe du dialecte puter.

Variantes dialectales[modifier le wikicode]

  • nas (surmiran), (sutsilvan), (vallader)

Tchèque[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

nes \Prononciation ?\

  1. Deuxième personne du singulier de l’impératif de nést.

Anagrammes[modifier le wikicode]