nes

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : NES, Nes, nés, -nes

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Symbole [modifier le wikicode]

nes

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du kinnauri de Bhoti.

Références[modifier le wikicode]

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Apocope de nescafé.

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
nes
\nɛs\

nes \nɛs\ masculin

  1. (France) Boisson faite avec du café instantané soluble.
    • Pour bien démarrer la journée, un petit nes - c’est si rapide et pratique.
    • La véritable invention maîtresse du XXe siècle, c’est le café soluble, le cher vieux Nes, compagnon fidèle des SDF. Je serai toujours du côté des SDF. Vive le Nes, avec un filet de calva pour la bonne bouche. — (François Cavanna, Lune de miel, Gallimard, 2011, collection Folio, page 119)

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

nes \nɔ̃bʁ\

  1. Abréviation de nombres.
    • Si les décorations auxquelles il donne les nes 7, 8, 10 avaient été faites antérieurement à la porte, la porte couperait au-travers. — (E. Naville, « La succesion des Thoutmès d’après un mémoire récent », Zeitschrift für ägyptische Sprache und Altertumskunde, volume 35, 1897, page 51)

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • nes sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(c. 1100) dans la Chanson de Roland. Du latin nasus (même sens). Plus avant, de l’indo-européen commun *nas- dont sont issus l’anglais nose, l’allemand Nase, le tchèque ou le polonais nos, le russe нос, nos, le lituanien nosis.

Nom commun [modifier le wikicode]

nes \nɛːs\ masculin

  1. (Anatomie) Nez.

Pronom [modifier le wikicode]

nes \Prononciation ?\

  1. Contraction de ne les.
    • Les piés li commence a lechier
      Nes savoit altrement baisier
      — (Vie de sainte Marie l’Égyptienne, ms. 23112 de la BnF. Il s’agit d’un lion qui lèche les pieds du cadavre de sainte Marie)
    • Ne nes puet prenre par assaut — (Roman d’Eneas, ms. 60 français de la BnF, f. 168r. c.)
      Il ne peut pas les prendre par assaut non plus

Variantes[modifier le wikicode]

  • nés (anatomie, variante typographique)

Anagrammes[modifier le wikicode]

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du vieux breton nes.
Du moyen breton nes[1].
À comparer avec les mots nes en gallois et cornique (sens voisin : plus proche).

Adjectif [modifier le wikicode]

nes \ˈneːs\

  1. Proche, prochain.
  2. Intime.

Dérivés[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499

Romanche[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

nes \Prononciation ?\ masculin

  1. (Anatomie) Nez.

Notes[modifier le wikicode]

Forme et orthographe du dialecte puter.

Variantes dialectales[modifier le wikicode]

  • nas (surmiran), (sutsilvan), (vallader)

Tchèque[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

nes \Prononciation ?\

  1. Deuxième personne du singulier de l’impératif de nést.

Anagrammes[modifier le wikicode]