proche

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : pròche

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIe siècle) De l’ancien français proche ; voir prochain.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
proche proches
\Prononciation ?\

proche \pʁɔʃ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est voisin, qui est près de quelqu’un, de quelque chose.
    • Bert fut désigné comme brancardier, et il aida à transporter les blessés dans le plus proche des vastes hôtels qui faisaient face à la rive canadienne. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 304 de l’éd. de 1921)
    • Ces deux maisons sont fort proches.
    • Il est son plus proche voisin.
  2. Qui est près d’arriver, en parlant du temps qui passe.
    • Le temps est proche où nous serons réunis pour ne plus nous quitter.
    • Il sentit que sa dernière heure était proche.
  3. Avec une relation forte, en parlant de parenté, d’amitié .
    • C'est un proche parent.
    • Une parenté proche.
  4. Qui se ressemble, qui est peu différent.
    • Teintes assez proches l'une de l'autre.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Adverbe[modifier]

proche \pʁɔʃ\

  1. Non loin, dans un endroit pas très éloigné.
    • Il est tout proche.
    • C’est ici proche.

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
proche proches
\pʁɔʃ\

proche \pʁɔʃ\ masculin et féminin identiques

  1. Personne proche, avec une forte relation d'amitié ou un fort lien de parenté.
    • Dans la seconde partie de ma vie phobique, à partir du moment où mes proches ont su et que le diagnostic a été établi, la situation a changé ; j'ai pu beaucoup plus facilement jouer la carte de l'évitement, si chère aux phobiques. (Alexandra Sénéchal, Petit manuel à l'usage des phobiques et de leurs proches, Albin Michel, 2015, p.2)
    • Le processus traumatique n'est, bien sûr, pas spécifique des individus traumatisés par le suicide d'un proche ; on le retrouve chez toute personne se trouvant exposée à une situation de stress comportant un possible danger de mort […]. (Docteur Christophe Fauré, Après le suicide d'un proche: Vivre le deuil et se reconstruire, Albin Michel, 2013, chap.1)

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France : écouter « proche [pʁɔʃ] »

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Les formes prof, pruf, preu (« près ») viennent du latin prope, la forme proche vient du latin propius, comparatif de *propis[1].

Adjectif[modifier]

proche \Prononciation ?\

  1. Proche.
    • Biaus niez, […] Vous estez ly plus proche de men estracion. (1330)

Dérivés[modifier]

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Références[modifier]