phaéton

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : phaëton, phaeton, Phaéton

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin Phaethon, par allusion à Phaéton, fils du Soleil, qui voulut conduire le char de son père Hélios.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
phaéton phaétons
\fa.e.tɔ̃\
Phaéton (1).
Un double phaéton (2).
Phaéton (4).

phaéton \fa.e.tɔ̃\ masculin

  1. Sorte de voiture hippomobile, à quatre roues, haute et légère.
    • Le roi marchait chapeau bas à coté d’un phaéton où brillait sous une profusion de diamans [sic] la nouvelle favorite, mademoiselle Lange, devenue Comtesse du Barry. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, t. 2, 4, 1833)
    • Tant de bogheis, de phaétons, de milords n’étaient pas inutiles à un agité, qui du matin au soir, parcourait Paris. — (Gilbert Augustin-Thierry, Conspirateurs et gens de police : La mystérieuse affaire Donnadieu (1802), A. Colin, 1909, p. 85)
    • On voyait tourner au portail le phaéton tiré par deux chevaux. Chartreux conduisait, melon en tête et cou dans les épaules. Mme de Chartreux, un peu en retrait, semblait non pas assise mais posée à côté de lui, les deux mains croisées sur les genoux, tenant bien droite sa petite tête que coiffait un chapeau à plume, tandis que derrière eux le cocher montrait une figure rouge sous un haut-de-forme. — (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 97.)
  2. Voiture automobile de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, avec plusieurs rangées de sièges.
  3. (Désuet) (Ironique) Cocher.
    • Le phaéton d’une voiture à foin
      Vit son char embourbé. Le pauvre homme était loin
      De tout humain secours. C’était à la campagne
      Près d’un certain canton de la basse Bretagne,
      Appelé Quimper-Corentin.
      — (Jean de la Fontaine, Le Chartier embourbé)
  4. (Ornithologie) Genre d'oiseau de mer de ordre des phaéthontiformes et de la famille des phaéthontidés, de taille moyenne, à ailes longues et étroites, nichant sur les îles océaniques des régions tropicales, et caractérisé par des plumes rectrices centrales très allongées, par des pattes totipalmées placées en position postéro-inférieure extrême du corps, rendant toute marche impossible, et par un mode de nourrissement des jeunes par régurgitation, à l'instar des pélécaniformes.
    • À de grandes altitudes planaient les frégates et les phaétons, qui tombaient souvent avec une rapidité vertigineuse pour arracher en l’air leur proie aux oiseaux de mer plongeurs. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil , tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Oiseau 

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]