ponceau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Pavot) (XVIIe siècle) De l’ancien français poncel (« pavot »), lui-même de paon → voir pavot.
(Petit pont) (1549) De l’ancien français poncel (« petit pont ») issu du latin populaire *ponticellus → voir ponticello.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ponceau ponceaux
\Prononciation ?\ \pɔ̃.so\

ponceau \pɔ̃.so\ masculin

  1. Pavot sauvage de la couleur du coquelicot.
  2. Couleur du coquelicot.
    • Quel sociologue appréciera le ferme flou des dernières démocraties qui auront lutté contre l’angoisse ambiante par le ponceau d’un spencer ou le jacquard d’un pull-over ? — (Pierre Daninos, Made in France, Julliard, 1977)
  3. Colorant servant à teindre en rouge.

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

ponceau invariable :

  1. De la couleur rouge du coquelicot. #C60800
    • La cérémonie commença, il faisait chaud. Pas d’air sous la tente… il y avait de grosses dames cramoisies qui sommeillaient à l’ombre de leurs marabouts, et des messieurs chauves qui s’épongeaient la tête avec des foulards ponceau. — (Alphonse Daudet, Le petit Chose, 1868, rééd. Le Livre de Poche, page 68)
    • Et, chose qu'il n'avait faite pour personne, pas même pour monsieur le curé, il boucla aux oreilles de la rossinante des rubans ponceau. — (Rodolphe Girard, Marie Calumet, Montréal, 1904, ch. XVI)
    • Il devient ponceau de joie et proteste avec une modestie enchantée. — (Willy et Colette, Claudine à l’école, 1900, Le Livre de Poche, page 39)
    • Rien n’y manque : le photographe n'a oublié ni le tapis de velours ponceau et les livres dorés sur tranches, ni le fauteuil vaguement Renaissance agrémenté de punaises en cuivre et lourdement capitonné. — (Pierre Froger, Autrefois... chez nous : Livre de raison d'une Famille de l'Ouest, Angers : chez H. Siraudeau & Cie, 1950, p. 89)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ponceau ponceaux
\Prononciation ?\ \pɔ̃.so\

ponceau \pɔ̃.so\ masculin

  1. (Architecture) Ouvrage voûté à une seule arche.
  2. (En particulier) Petit pont d’une seule travée.
    • Il parcourait tous les jours les rues de son village, regardait sous les ponceaux, les passerelles ; et tout ce qui lui tombait sous la main -[…]- il l'emportait chez lui, […]. — (Nicolas Gogol, Les âmes mortes -1842 ; traduction de Henri Mongault -1949)
  3. (Spécialement) (Québec) Petit pont construit par la pose d’une buse dans un fossé de manière à permettre le passage des véhicules ou des piétons entre la route et le terrain adjacent sans empêcher l’écoulement de l’eau en-dessous. Note : Parfois appelé calvette au Québec.
  4. (Canada) Cylindre de béton ou de métal de grande taille servant à construire un tel ouvrage.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Le thésaurus couleur en français Lien vers le thésaurus

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

ponceau \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de poncel.
    • Que nulz n'achate oes [oies] que en la place ou es champs qui sont entre le ponceau du Roulle du pont de Chaillouau jusques aus faubours de Paris. — (Livre des métiers)

Références[modifier le wikicode]