pont

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Pont

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin pons (« pont, passage »), via son accusatif de pontem lui-même de la racine indo-européenne *pnt- « passage, chemin » qui a donné le sanskrit pánthas, l’avestique panta, l’ossète faendaeg, le grec pontos, « la mer » au sens de lieu de passage, par exemple dans Pont-Euxin, ou patos « la mer », le verbe pateô, « fouler au pied », le vieux haut-allemand pfad qui a donné à son tour l’allemand pfad , etc.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
pont ponts
\pɔ̃\
Un pont qui enjambe une rivière (1).
Le pont d'un bateau (5).

pont \pɔ̃\ masculin

  1. (Architecture) Construction élevée d’un bord à l’autre d’une rivière, d’un ruisseau, d’un fossé pour permettre de les traverser.
    • Depuis l’aube, les troupes passaient la Moselle. C'était, sur le tremblement des ponts de bois, l’avalanche interminable des régiments. (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, p.184, 86e éd., Plon-Nourrit & Cie)
    • […] nous passons sous le pont suspendu de Brooklyn et devant Manhattan et ses gratte-ciel, et ma dernière vision de New-York me laisse une impression de ville monstrueuse et titanesque. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Le vénérable pont sur le Tarn a non seulement de hautes arches en ogive, mais ses piles de briques, entre les les voûtes et au-dessus des avant-becs, sont percées de baies du même style. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Les même juifs d'Arles avaient été astreints à travailler à la construction du pont de la Crau. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. (Militaire) Ensemble de toutes les choses nécessaires pour établir le passage sur les rivières que les troupes peuvent être obligées de traverser.
    • Le 17 octobre, seulement, Le Caire comprit que les Israéliens continuaient à renforcer leur tête de pont ; à cette date, un pont flottant était déjà en place et une division au grand complet avait pu traverser. (Edward N. Luttwak, Le grand livre de la stratégie: de la paix et de la guerre, Odile Jacob, 2002, p.381)
    • Équipage de pont (Ensemble de toutes les choses nécessaires pour établir des ponts sur les rivières que les troupes peuvent être obligées de traverser).
    • Le pont de bateaux est fait de plusieurs bateaux attachés ensemble et recouverts de poutrelles et de madriers.
    • Les troupes passèrent la rivière sur un pont de bateaux.
  3. (France) Jour de congé entre deux jours fériés ou entre un jour férié et le week-end.
    • Entre le dimanche 13 et le mardi 15 août, il y a un pont.
    • Faire le pont.
    • Le pont du 1er mai, de l’Ascension, du 14 juillet, etc.
    • Le mois de mai 2010 a été pauvre en ponts, car le 1er et le 8 mai, jours fériés en France, tombaient un samedi.
  4. (Automobile) Ensemble de l’essieu arrière et des divers organes qu’il comprend.
    • Pont arrière
  5. (Marine) Plancher ou des divers planchers établis dans la longueur du navire.
    • Les vagues brisent à bord et submergent constamment le pont qui, mal calfaté à New-York, laisse pénétrer l'eau dans la cabine. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Un vaisseau à trois ponts.
    • Quand on dit le pont, on entend ordinairement le pont supérieur.
    • Nous passions le temps, tous les deux, sur le pont supérieur, à prendre des bains de soleil et à lire des poètes... (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. VI, Gallimard, 1937)
    • (Figuré) Être sur le pont, être à son poste. Dans un sens analogue Tout le monde sur le pont !
  6. (Vieilli) Partie antérieure du pantalon ou de la culotte qui se boutonnait à droite et à gauche et qui pouvait s’abaisser.
    • Son pantalon à grand pont, éraillé aux boutonnières et bombé aux genoux, s’arrêtait à mi-jambe sur la tige d’une forte botte dont le cuir ne ployait pas (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 180, 2012)
  7. (Réseaux informatiques) Passerelle.
  8. (Musique) Courte séquence instrumentale d'une chanson chantée, dans sa seconde partie, avant le dernier couplet ou le dernier refrain.
    • Que serait un morceau sans pont ?


Dérivés[modifier]

Et tous les noms de lieux dérivés de la présence d’un pont : Pont-à-Mousson, Pont-Audemer, Pont-l’Évêque, … (voir toutes les pages commençant par Pont)

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • pont sur Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier]

Breton[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin pons mais ponto est attesté comme mot gaulois [1]. À comparer avec les mots pont en gallois, pons en cornique (sens identique).

Nom commun[modifier]

pont \pɔ̃nt\ masculin (pluriel : pontoù)

  1. Pont.

Références[modifier]

Catalan[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin pontem, accusatif de pons.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
pont
\Prononciation ?\
ponts
\Prononciation ?\

pont masculin

  1. Pont.

Synonymes[modifier]

Prononciation[modifier]

  • catalan central, nord-occidental, ibizois : \ˈpɔn\
  • valencien, majorquin, minorquin : \ˈpɔnt\
  • roussillonnais : \ˈpun\

Gallois[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin pons, comparez avec les mots pont en breton, pons en cornique (sens identique).

Nom commun[modifier]

pont \Prononciation ?\ féminin (pluriel : pontydd)

  1. Pont.

Voir aussi[modifier]

Mutation consonantique
radical adoucissement nasalisation aspiration
pont bont mhont phont


Hongrois[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

pont \pɔnt\

  1. Point.

Maltais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin pons.

Nom commun[modifier]

pont \Prononciation ?\

  1. Pont.

Néerlandais[modifier]

Étymologie[modifier]

Troncation de veerpont.

Nom commun[modifier]

pont \Prononciation ?\ féminin/masculin

  1. Bac, transbordeur, traversier.
    • zich met een pontje laten overzetten
      prendre le bac pour passer une rivière

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]