preux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Preux

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Environ 1100)[1] Existait sous la forme proz en ancien français. Vient du bas latin prode (« utile, profitable ») [1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
preux
\pʁø\

preux \pʁø\ masculin (exceptionnellement féminin dans "Les neuf preuses")

  1. (Histoire) (Moyen Âge) Chevalier.
    • En ordre de bataille il a formé ses preux. — (Felix Eugene Belly , Napoléon, ses exploits et sa mort, Éd. Ladvocat, Paris 1830)
    • Le prince combattait au premier rang ; l’un de ses preux fut fait prisonnier à ses côtés. — (Louis-Antoine-François de Marchangy, La Gaule poétique, Éd. Hivert, Paris 1835)
  2. (Par extension) (Littéraire) (Désuet) Valeureux chevalier.
    • Ce glaive, ce cor, ce casque et ce bouclier étaient donc très probablement ceux du chevalier au cygne, et ce chevalier, sans aucun doute, était un de ces anciens preux qui avaient pris part aux croisades. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Pourquoi restaurer les histoires vermoulues et poudreuses du moyen-âge, lorsque la chevalerie s’en est allée pour toujours, accompagnée des concerts de ses ménestrels, des enchantements de ses fées et de la gloire de ses preux ? — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin preux
\pʁø\
Féminin preuse
\pʁøz\
preuses
\pʁøz\

preux \pʁø\

  1. (Littéraire) (Désuet) Brave, hardi, vaillant, valeureux.
    • Ses preux compagnons le suivirent jusque dans la mort.
    • C’était un preux et hardi chevalier.

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]