serf

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(xie siècle) Du latin servus (« serviteur, esclave »).

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin serf
/sɛʁf/
ou /sɛʁ/
serfs
/sɛʁf/
ou /sɛʁ/
Féminin serve
/sɛʁv/
serves
/sɛʁv/

serf /sɛʁf/ ou /sɛʁ/

  1. Relatif au servage.
    • Dans ce monde de pasteurs, la femme n'a nullement la vie serve qu'elle mène dans celui de chasse et de guerre. (Jules Michelet, Bible de l'Humanité, Calmann-lévy, 1876, p.29)

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin serf
/sɛʁf/
ou /sɛʁ/
serfs
/sɛʁf/
ou /sɛʁ/
Féminin serve
/sɛʁv/
serves
/sɛʁv/

serf /sɛʁf/ ou /sɛʁ/ masculin

  1. Homme, femme attachés au domaine qu’ils cultivent moyennant redevance au seigneur qui en est le propriétaire.
    • Je suis riche, Hedwige, immensément riche, mais à la façon des seigneurs moldaves : riche de terres, de troupeaux, de serfs. Eh bien ! j’ai vendu au monastère de Hango pour un million de terres, de troupeaux, de villages. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • […], et la plupart d’entre eux, au XIIe siècle surtout, sont encore des serfs : dans la commune de Senlis, fondée par le roi en 1173, l’évêque a encore des mainmortables ; […]. (Henri Sée, Les classes rurales et le régime domanial en France au Moyen Âge, p. 283, V. Giard et E. Brière, 1901)
    • Il était difficile aux juifs d’échapper à leur sort, car, étant serfs de leurs seigneurs, ils n’avaient pas le droit de se déplacer comme ils l’auraient voulu. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Les serfs travaillaient sans rémunération sur des terres appartenant à de grands propriétaires terriens. (Louis Dubé, La sagesse du dalaï-lama : Préceptes et pratique du bouddhisme tibétain, dans Le Québec sceptique, nº 66, p. 5, été 2008)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Au masculin, la prononciation /sɛʁ/ est de plus en plus fréquente.

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

/sɛʁ/ :

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

  • serf sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin servus.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

serf /Prononciation ?/

  1. Serf.
    • Pur le franc home dix solz, et pur le serf vingt solz. (lois de Guill.)

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’ancien français serf.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

serf /Prononciation ?/

  1. Serf.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]