sulfatage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot dérivé de sulfater avec le suffixe -age

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sulfatage sulfatages
\syl.fa.taʒ\

sulfatage \syl.fa.taʒ\ masculin

  1. (Viticulture) Action de sulfater les vignes.
    • Les sulfatages précoces que beaucoup hésitaient à faire avaient pourtant l'avantage d'atteindre tous les organes de la vigne, notamment les mannes, c'est-à-dire les futurs raisins. — (Philippe Roudier, Vignoble et vignerons du Bordelais (1850-1980), p.265, Presses universitaires de Bordeaux, 1994)
  2. (Agriculture) (Vieilli) Action de traiter les semences, contre la carie, par le vitriol ou par le sulfate de cuivre.
    • Nous lisons , dans les documents, qu'en 1760, on vitriolait la semence avant de la jeter dans les champs. Ce fut M. de Chalvet-Rochemonteix qui apprit aux paysans à se prémunir contre les ravages de la carie dans les grains par le sulfatage de la semence, dont les résultats furent souverains. — (Abbé Henri-Dominique Larrondo, Monographie de la commune de Merville (Haute-Garonne), dans Monographies de communes, concours ouvert en 1897 par la Société des agriculteurs de France, Paris & Lille : J. Lefort - A. Taffin-Lefort, successeur, 1898, p.96)
  3. (Foresterie) (Vieilli) Action de traiter les bois, ou toute matière ligneuse, par du sulfate de cuivre, pour le rendre imputrescible.
    • Le bois n'a pas seul le précieux privilège de bénéficier du sulfatage ; les tissus, la paille y participent. C'est un avantage pour les jardins, puisque nous pouvons imprégner de sulfate de cuivre les paillassons, les claies, les chaumes, les cordages, les toiles, etc., qui se détériorent vite aux injures du temps. — (Pierre Joigneaux, Le livre de la ferme et des maisons de campagne, Paris : Victor Masson & fils et Fd Tandou & Cie, 1865, vol.2, chap.3, p.187)
  4. (Œnologie) (Vieilli) Action d'ajouter du sulfate de calcium, ou plâtre, au vin ; plâtrage.
    • La conclusion du mémoire de M. Lancereaux est « qu'il y a lieu de diminuer, sinon de prohiber le plâtrage ou sulfatage des vins et de toute autre boisson, en tout cas de chercher un moyen nouveau de conservation ». — (Dr E. Vallin, La Cirrhose des buveurs et le plâtrage des vins, dans la Revue d’hygiène et de médecine préventive, Paris : Masson & Cie, 1837, vol.19, p.895)
  5. (Automobile) (Électricité) Réaction chimique, dans les batteries au plomb, entre l'acide sulfurique de l'électrolyte et le plomb de l'électrode qui y forme un voile de sulfate de plomb.
    • Lorsque des accumulateurs sont laissés au repos, ils doivent toujours avoir été préalablement chargés, de façon à éviter le sulfatage des électrodes, surtout des électrodes négatives. — (L'Électricien: Revue internationale de l'électricité et de ses applications, 1925, p.275)
  6. (Par extension) Cette accumulation de sulfate de plomb dans la batterie.
    • S'il s'agit d'une batterie en état de sulfatage, sans doute après immobilisation prolongée d'une voiture, cette batterie, à sa remise en charge, sera très rapidement survoltée et, n'admettant qu'une faible intensité, il se trouvera qu'à l'arrêt de la dynamo , la batterie n'aura emmagasiné qu'une charge insuffisante […]. — (L'Industrie électrique: revue de la science électrique et de ses applications industrielles, 1915, vol.24, p.8)
  7. (Populaire) Tir en rafale d'arme à feu.
    • Sus à l'ennemi ! Aurèle sonne le hallali. Tout à l'heure, il pensait rafale de mitraillette, sulfatage, pruneaux. Mais la balle de métal est trop noble : par elle meurent les héros. — (Gilles Rosset, Masculin singulier, René Julliard, 1962, p.202)
    • Le destinataire du sulfatage ce jour-là est un général à la trogne taillée à coups de serpe habitant une villa cossue du Beau-Fraisier. — (Serge Kastell, Le maquis rouge: l'aspirant Maillot et la guerre d'Algérie, 1956, L'Harmattan, 1997 , p.236)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]