coyer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin cotarius (« qui est relatif à la pierre à aiguiser ou queux »), dérivé de cos, cotis, « pierre à aiguiser » (→ voir queux) .

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

coyer /ko.je/ masculin

  1. Coffin, petit ustensile de bois ou de cuivre, rempli d’eau, dans lequel les faucheurs mettent leur pierre à aiguiser.
  2. (Charpenterie) Coyau, pièce de charpente sur laquelle vient reposer le pied de l’arêtier. Il fait partie d’une enrayure.
  3. (Charpenterie) Coyau, cale en bois servant à donner la pente aux chéneaux.
  4. (Charpenterie) Coyau, pièce de bois fixée sur la roue d’un moulin pour soutenir les aubes.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Ustensile pour la pierre à aiguiser :
(Charpenterie) :

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions manquantes. (Ajouter)

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de la langue française, par Émile Littré (1872-1877), mais l’article a pu être modifié depuis. (coyer)

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Forme d’adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

coyer /Prononciation ?/

  1. Comparatif de coy.