cuivre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : cuivré

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin cŭprĕum, forme alternative de cŭprum (espagnol cobre, roumain cupru), variantes populaires de Cyprium (« Chypre »). On retrouve cette étymologie de façon plus transparente dans le nom des composés chimiques relatifs au cuivre : cuprate, cuprique, etc., qui sont des mots savants. Le mot latin est dérivé du grec ancien Κύπρος, Kúpros (« Chypre »).
Si les Romains importaient très probablement leur cuivre de Chypre, ils n’ont pas adopté le nom grec ancien χαλκός, khalkós (« cuivre ») mais ont opéré par métonymie.
Les étymologistes s’accordent pour voir dans l’adoption du mot cuivre dans les langues slaves (→ voir měď, pour plus de détails) un processus similaire qui révèle un approvisionnement des Proto-Slaves en Médie, la patrie des Mèdes.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
cuivre cuivres
/kɥivʁ/
Le cuivre dans le tableau périodique des éléments. (1)
Morceau de cuivre brut.

cuivre /kɥivʁ/ masculin

  1. (Chimie) (Métallurgie) (Indénombrable) Élément chimique de symbole Cu et de numéro atomique 29.
  2. Métal rougeâtre ductile et malléable constitué de cet élément.
    • Tout cela est neuf ; le cuivre et l’acier de la locomotive reluisent, les voitures sont éclatantes, […]. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap.5)
    • Le palier est long et étroit, le mur est tendu d’une imitation de tapisserie à ramages vert sombre où brille le cuivre d’une applique à gaz. (Henri Barbusse, L’Enfer, 1908)
    • On n’entendait que […] le battement régulier de la vieille horloge comtoise dont l’énorme lentille de cuivre s’avivait avec le flot de soleil qui déferlait en chatoyant. (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • A la Tène, on n'a trouvé que des pointes de lances et quelques menus objets en fer, alors que les armes ou outils (ciseaux, couteaux, etc.) de cuivre ont déjà des dimensions importantes. (Maurice Lecerf, Le Fer dans le monde, Payot, 1942)
  3. (Par extension) Planche de ce métal sur laquelle on a gravé.
    • Acheter les cuivres d’un ouvrage.
  4. (Au pluriel) Divers objets de ce métal.
    • Maître Sedagne ordonna à Gaspard d'astiquer les cuivres, puis sortit et ferma la porte à clé. Gaspard entreprit machinalement son astiquage. (André Dhôtel, Le Pays où l'on n'arrive jamais, 1955)
  5. (Musique) (Au pluriel) Famille d’instruments à vent de matières très variées (métal, bois, os, ivoire, plastique…) dont le son est créé par la vibration des lèvres du musicien dans une embouchure.
    • Tous deux durent revenir trois fois dans la clameur des cuivres et s'incliner devant la rampe, face au public dont les bravos, du haut en bas de la salle, crépitaient sans faiblir, […]. (Francis Carco, L'Homme de Minuit, 1938)
  6. (Biochimie) Un oligoélément indispensable aux êtres vivants car catalyseur de nombreuses réactions du métabolisme.
    • Le cuivre est très toxique pour les moutons. Ils peuvent s’empoisonner (cuprisme) avec le cuivre contenu dans certains bains pour les pieds ou le cuivre utilisé pour tuer les escargots qui transmettent la douve du foie […]. (Forse Bill, Meyer Christian, et al., Que faire sans vétérinaire, 434 p., page 326, 2002, Cirad / CTA / Karthala)
  7. (Agriculture) (Viticulture) (Jardinage) Sel de ce métal utilisé comme fongicide contre les mildious de la pomme de terre et de la vigne.
    • Les propriétés fongicides du cuivre sont connues depuis plus de 80 ans. La bouillie bordelaise à base de sulfate de cuivre et de chaux est toujours utilisée contre le Mildiou de la vigne. (CUIVRE; p.191; Index phytosanitaire de l'ACTA ; 1977)
    • La gamme de produits dont on dispose en poudre pour poudrage est assez restreinte : cuivre, soufre, éthylène bis-dithiocarbamates, folpel et mélanges de ces divers produits. (Charles-Marie Messiaen, Dominique Blancard & Francis Rouxel, Les Maladies des plantes maraîchères, 1991, p.111)

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Hyponymes[modifier]

Traductions[modifier]

Adjectif[modifier]

cuivre /kɥivʁ/ invariable

  1. Couleur orange-brun avec des reflets. #B36700
    • Une belle teinte cuivre.

Traductions[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe cuivrer
Indicatif Présent je cuivre
il/elle/on cuivre
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je cuivre
qu’il/elle/on cuivre
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
cuivre

cuivre /kɥivʁ/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de cuivrer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de cuivrer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de cuivrer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de cuivrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de cuivrer.

Anagrammes[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Précédé
du nickel
Éléments chimiques Suivi
du zinc