irrédentisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Dérivé de l’italien irredentismo, de irredento, non libéré, non délivré.

1890 (Larousse 19e Suppl.). Dérivé de l’italien irredenta (Italia), féminin de irredento « soumis à la domination étrangère », dérivé (à l’aide du suffixe privatif in- assimilé en ir-) de redento « racheté », emprunté au latin redemptus, participe passé de redimere « racheter, délivrer, affranchir » : Italia irredenta était le nom d’une association fondée en 1877 et dont l’objectif était la libération des régions de langue italienne encore soumises à la domination de l’empire austro-hongrois (voir Salvatore Battaglia, Grande dizionario della lingua italiana. - Torino, Unione tipografico- Editrice torinese, 1961, substantif verbal irredentismo). Bibliographie : Terry E. Hope Lexical Borrowing in the Romance Languages: a Critical Study of Italianisms in French and Gallicisms in Italian From 1100 to 1900, New York University Press, 1971, p. 446.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

irrédentisme /i.ʁe.dɑ̃.tism/ masculin

  1. (Histoire politique) Doctrine ou opinion italienne par laquelle les populations de langue italienne qui ne faisaient pas partie du royaume d’Italie reconstitué devaient lui revenir et, d’ici là, être considérées comme n’étant pas encore libérées.
  2. (Par extension) Doctrines ou opinions semblables dans d’autres pays où se trouvent des populations dans des conditions analogues.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]