violation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Ca 1355) Du latin violatio profanation, violation de parole.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
violation violations
/vjɔ.la.sjɔ̃/

violation /vjɔ.la.sjɔ̃/ féminin

  1. Action de violer un engagement, de porter atteinte à un droit, d’enfreindre des règles, profanation d'une chose sacrée.
    • La violation d’un traité, d’une loi, d'un serment
    • La violation d’un asile; une violation de domicile.
    • Une violation de sépulture.
  2. (Par extension) Atteinte à ce que l'on doit respecter.
    • La violation du code de bonne conduite en matière d'environnement.
    • La violation des règles du (beau) langage.
    • On n'avait pas encore choisi le lieu où on déposerait le corps d'une manière définitive. Ce transport d'ailleurs eût pu se prolonger jusqu'à une heure avancée et entraîner une violation du sabbat ; or les disciples observaient encore avec conscience les prescriptions de la loi juive. On se décida donc pour une sépulture provisoire. ( Renan, Vie de Jésus, 1863)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Siècle à préciser) Du latin violatio.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
violation
/Prononciation ?/
violations
/Prononciation ?/

violation

  1. Violation, Attentat.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]