épigramme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : epigramme

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Emprunté au latin epigramma, issu du grec ancien ἐπίγραμμα, epígramma (« inscription sur un autel ou un tombeau »).

Nom commun 1 [modifier]

Singulier Pluriel
épigramme épigrammes
\e.pi.ɡʁam\

épigramme \e.pi.ɡʁam\ féminin

  1. Petite pièce de vers qui se termine ordinairement par un trait piquant ou par un bon mot.
    • Louanges d’un prince, épigrammes contre un ministre, […], tels sont les sujets ordinaires de ces chansons inspirées, il y a trois mille ans ou plus, par l’évènement du jour. — (Jean-Jacques Ampère, La Chine et les travaux d’Abel Rémusat, Revue des Deux Mondes, 1832, tome 8)
    • Je quitte Dollero tout heureux car, au milieu de ses éloges, il a, prétend-il, trouvé une épigramme, inspirée par Epitalion, le maréchal des logis du commandant Gérard, qui a envie de se fiancer : […]. Je l’attriste en soutenant que c’est encore un éloge et pas une épigramme. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
  2. (Par extension) Mot qui, dans la conversation ou dans un écrit, exprime d’un trait une critique spirituelle, une raillerie mordante.
    • Tu as donc beaucoup de sensibilité ? répondit monsieur de Ronquerolles, car tu es rarement chez toi. Cette amicale épigramme fit rire les auditeurs ; […]. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Mathilde s’ennuyait souvent, peut-être se fût-elle ennuyée partout. Alors aiguiser une épigramme était pour elle une distraction et un vrai plaisir. — (Stendhal, Le Rouge et le noir, 1830)
  3. (Antiquité) Toute sorte d’inscription.
  4. (Vieilli) Petite pièce en vers élégiaques consacrés soit à l’expression de sentiments tendres, soit à des descriptions, soit à des railleries.
    • L’anthologie grecque est un recueil d’épigrammes.
    • Les épigrammes amoureuses de Méléagre.
Note[modifier]
Au milieu du XIXe siècle, le genre féminin du mot n’était pas encore fixé, ainsi dans Béatrix de Balzac : « Il n’en est cependant pas à la doctrine des Turcs, répliqua Félicité, qui ne put se refuser cet épigramme ».

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
épigramme épigrammes
\e.pi.ɡʁam\

épigramme \e.pi.ɡʁam\ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. (Cuisine) Petit morceau de viande finement coupé.
    • Un épigramme d’agneau.

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]