Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Caractère[modifier le wikicode]

Origine et histoire Étymologie graphique

Fiori di mandorlo.jpg
Scène d’origine
垂 垂


垂 垂
Oracle sur écaille Ex-voto sur bronze


Petit sceau Écriture Liushutong Forme actuelle
Type : tableau composé
Tracé du caractère
Le caractère est très déformé. À l'origine, il représente un rameau (la tige centrale) accosté de quatre objets pendants ( représentant des feuilles et des fleurs pendantes. On en devine encore la forme dans .
L'élément central se transforme rapidement et finit par être assimilé au sol (), sans qu'il y ait de rapport étymologique avec la terre.
En dehors de le caractère n'a pas de composé avant le sigillaire.
Signification de base 
Pendre, être suspendu, être pendant.
Dérivation sémantique 
Pendre > Incliné vers la terre >
Incliné vers la terre > Tomber
Incliné vers la terre > (toucher presque le sol) > Être sur le point de, imminent, arriver à > Limite, bord > Frontière.
Incliné vers la terre > Faire descendre sur >
Faire descendre sur > Accorder un bienfait à un inférieur, daigner.
Faire descendre sur > Transmettre, raconter, publier.
垂 comme composant sémantique 
  • (tuò) De 垂 (être pendant de la bouche) et : salive, cracher.
  • (shuì) De 垂 (yeux qui tombent) et : dormir.
  • (chuái, chúi, hóu) De 垂 (bourgeon pendant) et : durillon, callosité ; derrière ; difforme.
Clef sémantique ajoutée à 垂 
  • (zhuì) De 垂 (faire descendre sur) et : compromettre ; impliquer ; concerner ; connexion, relation.
    • (shùi) De (faire descendre sur, impliquer) et qui remplace 女 : reprocher, blâmer ?.
  • (chuí) De 垂 (suspendu) et : poids suspendu au fléau d'une balance romaine ; douze onces ; lourd ; marteau.
    • (zhùi) De (marteler) et qui remplace 金 : frapper à grands coup ; presser sous une pierre, comprimer.
      • (duǒ) De (marteler, terre battue) et qui remplace 石 : terre compacte ; être pendant comme un fruit à un arbre.
        • (chuí, yóu) De (terre battue) et qui remplace 土 : maison ou cabane établie au milieu des champs pour surveiller les travaux des laboureurs ; maison où les courriers s'arrêtent, courrier à pied.
    • (chúi) De (marteler, fléau) et qui remplace 金 : frapper d'un fouet ou d'un bâton ; bâton avec lequel on châtie les coupables ; bâton ou fouet dont on se sert pour conduire un cheval ; bambou nain.
      • (chuí, qiè) De (frapper avec un bâton) et qui remplace 竹 : frapper avec un bâton, battre ; baguette ou fouet employé pour conduire un cheval (cf ).
  • (chúi) De 垂 (frontière, limite) et : frontière, limite ; haut, dangereux.
    • (zūi) De (haut, dangereux) et qui remplace 阜 : sommet d'une montagne, pic de montagne.
Voir aussi 
Le rameau se retrouve dans .
Variante graphique 

En composition

À gauche : ,

À droite : , , , , , , , , , , , , , , , ,

En bas : , , , ,

Gnome-document-open.svg Classification

Référence dans les dictionnaires de sinogrammes[modifier le wikicode]

  • KangXi: 0227.160
  • Morobashi: 05012
  • Dae Jaweon: 0463.020
  • Hanyu Da Zidian: 10432.050

Chinois[modifier le wikicode]

Sinogramme [modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Prononciation[modifier le wikicode]

Coréen[modifier le wikicode]

Sinogramme [modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Prononciation[modifier le wikicode]

Japonais[modifier le wikicode]

Sinogramme [modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Prononciation[modifier le wikicode]

  • On’yomi : すい (sui)
  • Kun’yomi : たれる (tareru), たらす (tarasu), なんなんとす (nannantosu)