Annexe:Vocabulaire en dunkerquois

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le dunkerquois est un patois français influencé par un substrat flamand encore parlé de nos jours à Dunkerque et sa périphérie (Malo-les-Bains, Rosendaël, Coudekerque, Saint-Pol-sur-Mer, ...). Ce n’est pas du flamand (langue sœur du néerlandais parlé traditionnellement en Flandre française) mais une variante locale du picard (parlé dans le reste de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie).

Il emprunte au flamand de France un certain nombre de mots.

Il se parle avec un accent très prononcé, et forcé même dans certaines occasions, comme par exemple durant le carnaval de Dunkerque.

En voici un petit lexique — à noter que l’orthographe est « phonétique », le dunkerquois n’étant pas un langage écrit :

A[modifier le wikicode]

B[modifier le wikicode]

  • batiéau ou Batchiéau : bateau.
  • bat’che : 1. maillot de marin. 2. costume du carnavaleux.
  • beste clet’che : plus beau costume.
  • bet’che : petit morceau.
  • beultekaze : pâté de tête épicé.
  • beutt : 1. poisson plat, croisé de la limande et du carelet. 2. problème. y’a un beut’. qui se traduit par : « il y a un quelque chose qui ne va pas ». 3. gaffe (faire un beut).
  • beurt’che : 1. faire un tour dans la bande des pêcheurs. 2. chapeau.
  • berguenaere / berguenard : 1. parapluie. 2. habitant de bergues (par extension, compagnon de bande de carnaval).
  • bier buc : ventre à bière.
  • bonneamie : fiancée.
  • borel : café de la citadelle.
  • boureleule : étymologiquement : paysan lent. par extension : personne peu instruite : un leule.
  • boutche-cadeule : petit enfant
  • breekt me clot' : Casse couilles
  • bringue (faire) : faire la fête
  • brisquer : râler, ronchonner.
  • brillant belge : produit pour nettoyer, faire briller les cuivres.
  • brizelin’che : miettes, brisures.
  • brouck : pantalon (en vieux flamand occidental le mot broeck signifiait aussi « marais » comme dans hazebrouck ou hazebroeck, qui pourrait se traduire par « lièvre des marais » et non pas « lièvre dans la culotte »).
  • brin : (du) merde, zut, marque la lassitude d'une personne
  • buc : ventre (abréviation de buckenaere).
  • buckenaere : ventre.

C[modifier le wikicode]

  • cadintche : petite galette de pâte de pudding frite à la poêle.
  • cahute : chez-soi.
  • cakewal : danse du début du siècle (cakewalk), faire du raffut.
  • cale-madame : bourgeoise maniérée.
  • canal exécutoire : canal exutoire de Dunkerque.
  • cannt’je : croûte (de pain) entamée.
  • casin : personne pénible.
  • cat’chespele : jouer au petit docteur.
  • catelam : fatigué.
  • catrole : un chat.
  • catrole boom : un arbre à chat.
  • catrole meultekaz : pâté pour chat.
  • chaille : voyou, racaille.
  • chailleloque : défroque de gueux, par extension : racaille.
  • chapelle : maison amie où l’on boit un coup et se restaure durant la bande.
  • chasse-neches : petit groupe d’enfants déguisés mis devant la musique (qui dirige la bande) afin d’écarter les « touristes » regardant passer la bande et qui ne laissaient pas forcément suffisamment de place pour celle-ci.
  • aux claquebeusses : allusion au club des claquebeusses (sarbacanne à boule de papier).
  • cletche : vêtement, généralement employé pour désigner le travesti de carnaval.
  • cleut’se : secoué (battu comme des cartes).
  • clique : musique de la visschersbande (bande des pêcheurs).
  • co-pinard : ancien tambour-major et figure dunkerquoise. au carnaval, le « co » est chargé de faire avancer la musique.
  • co-schlock ii : actuel tambour-major de la bande des pêcheurs. il succéda à co-pinard ii.
  • copeneste : nid d’araignées, poussières.
  • copespele : toile d’araignée.
  • coppeverbolle : sens dessus dessous. étymologiquement : les jambes par-dessus la tête.
  • corinthes : raisins secs.
  • coot’che : jeune fille bien « chaloupée », forme de bateau à deux mats.
  • cotje : apprenti, remise, débarras.
  • couque : gâteau.
  • couqueustutt : pain brioché aux raisins secs qu’on offrait aux enfants à noël.
  • couque suisse : brioche au raisin et à la crème pâtissière en forme de spirale. c’est également son nom en Belgique. dans le calaisis, on l’appelle « escargot », et un peu partout en France, brioche au raisin ou pain au raisin. attention : à Dunkerque, un pain au raisin est un couqueustutt et non une couque suisse.
  • creules : frisettes.
  • creulecô : petit enfant bouclé.
  • creut’ch : gosse, gamin.
  • creutcheloure : petit enfant.
  • creutche-mangeur : un ogre (mangeur d’enfant).
  • creutche’skol : l’école.
  • creutche-suprayse : un kinder surprise.
  • criminelle, crime-gite : saoul, ivre.
  • cromenhouck : malade, mal en point (littéralement « coin tordu » en flamand occidental).
  • crop : boule. avoir le crop : avoir une boule dans la gorge. état mélancolique.
  • cruper : marcher à quatre pattes, grimper.
  • cleck : ardoise dans un débit de boisson.

D[modifier le wikicode]

  • darrer : râler, brisquer.
  • deckeneuze : faux nez en carton.
  • demerleye : démonté, alcoolisé.
  • dieulappe (avoir la) : avoir une diarrhée fulgurante, la dyssentrie. Vient de l'expression flamande "Door loopen" , qui signifie "Couler de partout". Se dit aussi "avoir la scholeschitte"
  • deyors : dehors.
  • dieus maria toch : interjection correspondant à peu près à « jésus, marie, joseph ».
  • doguette : petit cabillaud.
  • driver : vadrouiller, traîner, errer.
  • droppelt'che : une goutte (de genièvre, whisky ou liqueur...)
  • dwel (une), une wassingue (qui vient du flamand wassen) : une serpillère.

E[modifier le wikicode]

F[modifier le wikicode]

G[modifier le wikicode]

H[modifier le wikicode]

K[modifier le wikicode]

L[modifier le wikicode]

  • lapeuteute : personne lente.
  • lap’tcheu : morceau, languette, petit bout de quelque chose.
  • lécheuprout : un suspect.
  • leughenaer (tour du) : menteur. c’est aussi le nom de l’ancien phare construit au XVe siècle qui se trouve dans le port du centre de dunkerque (près du minck).
  • leuler : trainer, rêvasser. eh, gâmin, arrête de leuler comme ça, et viens vite à la maison, y a du podingue !
  • leuleuman : personne lente, qui traîne.
  • leut’che : plaisir.
  • linkrebink : enfant difficile avec la nourriture.
  • loque : habit.
  • louptje (faire un) : esquisser une moue.

M[modifier le wikicode]

N[modifier le wikicode]

O[modifier le wikicode]

  • outre : dehors. pleurer ses yeux outre : pleurer à chaudes larmes.
  • outeupoupe : fatigué d’avoir fait l’amour.

P[modifier le wikicode]

  • paleule : bâton.
  • panneckoucke : crêpe.
  • peck : sec (haren peck).
  • wiche peck : nom du cimetière de rosendael.
  • peije : grand-père.
  • penelecre : employé de bureau.
  • peprezoute : poivre et sel.
  • pet’che : jeu de bille.
  • pêqueux : pêcheur. pêqueux qui va à l’pêque.
  • peteboontje : haricot blanc (littéralement "haricot à péter").
  • peulemeuche : bonnet.
  • peute : force, énergie. ben alôr’, gâmiin, ket’ta don ? pête un coup, t’es tout pâle ! t’a pu d’peute, don ? que l’on pourrait traduire par : dis donc, l’ami, vous avez un souci ? me semblez bien mal en point. seriez-vous fatigué ?
  • picheleule : 1. lambin, quelqu’un qui leule. 2. épicière de la rue des remparts.
  • picheloure : sexe masculin, se dit aussi pour désigner quelqu’un (équivalent de « minloute » ou « biloute » en ch’ti).
  • pitche : petit bout qui dépasse.
  • pilou dla cote : carnavaleux passionné.
  • pinte : volume d’un demi-litre (une pinte de bière/une pinte de crevette).
  • pitcheploïe : qui n’entre plus en érection.
  • plat’che : poisson plat. usuellement, un beut ou un carrelet.
  • podingue : pudding.
  • peckeul beut : une pêche au thon.
  • peteu-boontje : haricot (littéralement « haricot à péter »).
  • pont saint georges : pont de coudekerque-branche.
  • popecholee : fille publique.
  • potcherolle : saoul, ivre.
  • potekaries : ustensiles de cuisine.
  • potevordeke ! : interjection de grand étonnement.
  • pouncre : somme d’argent, économies. par extension : bourse, porte-monnaie, sac à main.
  • potch’vlack : potch’vleshe polonais avec les frites précuites dans le gras.
  • pot’je vleesche : (littéralement petit pot de viande). plat traditionnel dunkerquois à base de lapin, poulet (poule) et veau en gelée vinaigrée.
  • preute : sexe féminin.

R[modifier le wikicode]

S[modifier le wikicode]

  • saint-pol : un saint-pol est un couteau, qui pouvait jadis être à cran d’arrêt, utilisé lors des rixes, de réputation dans cette ville.
  • saque éd'dins : y aller de bon cœur.
  • saule pleureur : personne qui passe son temps à se plaindre. synonyme « chagrin ».
  • schnicker : boire abondamment.
  • slâpklet’che :pyjama, chemise de nuit, du flamand occidental slaapkleedje (littéralement : habit de sommeil).
  • sleutre (un grand) : individu dégingandé.
  • slockt'che : une gorgée
  • smeule : 1. bon repas, festin. 2. miettes. tomber en smeule, faire des smeules.
  • smout : saindoux, du flamand occidental smout (graisse).
  • snôttecalle : morve.
  • snôtelap’che : mouchoir (litt. tissu à morves).
  • snoupr : bonbon, confiserie, friandise, amuse-bouche.
  • snoupremule : désigne les irrégularités de la peau du visage qui surviennent quand le foie est trop chargé par le sucre et l’alcool.
  • snustreraer (un) : personne curieuse, fouineuse.
  • sprat : petit poisson. ben gamin ! t’es épais comme un sprat ! : t’es maigrichon !
  • spek : bonbon
  • speuter : postillonner
  • sprip’tche pap : bouillie épaisse.
  • steckebeille : groseille à maquereaux.
  • stempre : presse-purée.
  • stok’che : bâton, manche de parapluie.
  • strounte : merde, du flamand occidental stront
  • sucrebolle :dragée, du flamand occidental sukerbolle (néerlandais standard: suikerbol).
  • sucreu-boontje : petits pois.

T[modifier le wikicode]

V[modifier le wikicode]

W[modifier le wikicode]

  • walle walle : interjection d’étonnement.
  • wamme : flétan fumé salé, séché.
  • wave gigirelaerd : pastèque.
  • wiche : sexe masculin. wicheu, wicheu, wicheu, wicheu, viens jouer avec mon wiche! cinq minutes c’est pas longtemps et pi mon wiche mon wiche i s’ra content ! : chanson du carnaval de dunkerque.

Z[modifier le wikicode]