balancier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Balancier

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1590) Mot dérivé de balance avec le suffixe -ier. Apparaît au XIIIe siècle dans le sens de « fabricant de balances ».

Nom commun 1 [modifier]

Singulier Pluriel
balancier balanciers
\ba.lɑ̃.sje\
Le balancier d’un puits de pétrole. (1)

balancier \ba.lɑ̃.sje\ masculin

  1. Pièce qui a un mouvement d’oscillation et qui sert à régler le mouvement général de toutes les pièces d’une machine.
    • Le balancier S représenté sur le devant masque un autre balancier S' pareil, monté sur l’autre côté du mécanisme. — (D. de Prat, Nouveau Manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Commençons par arrêter la pendule. Et il fixa le balancier. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes - Le Chat, l’huissier et le squelette)
    • Le temps avait passé. Dix heures venaient de sonner à la vieille horloge comtoise dont le nombril de verre laissait voir la lentille de cuivre du balancier passer et repasser impitoyablement. — (Louis Pergaud, « Le Retour », dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Elle disposa les fleurs au chevet, fit arrêter le balancier de l’horloge, voiler les glaces et les miroirs, fermer les fenêtres et cacher les portraits. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 21)
    • Lorsqu’un balancier muni de son spiral est à l’état de repos, c’est-à-dire le spiral étant désarmé, le système est en équilibre, on dit que le balancier est au point mort. — (G.-A. Berner, Description de la montre suisse à l’usage du personnel de vente des magasins d’horlogerie (4e et dernière partie), Journal suisse de l’horlogerie, 1948)
  2. Machine avec laquelle on frappe les monnaies et les médailles.
    • Ce balancier monnaie tant de pièces d’or par jour. - De la monnaie frappée au balancier.
  3. Long bâton qui sert aux danseurs de corde à se tenir en équilibre.
    • C’est au point que j’eus un instant d’incertitude, me demandant s’il ne valait pas mieux me servir de mon bâton ferré comme d’un balancier que comme d’un appui. — (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes, t. 1, 1833)
    • Sous prétexte que « qui ne risque rien n’a rien », on dénonce le rôle stérile du bon sens, que l’on représente comme l’ennemi du risque : c’est comme si l’on prétendait que l’ennemi du danseur de corde, c’est son balancier. — (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
    • Je me croyais libre
      Sur un fil d’acier
      Quand tout équilibre
      Vient du balancier.
      — (Louis Aragon, Au bout de mon âge, 1944)
  4. Long bâton porté sur les épaules et servant à transporter des charges fixées à chacune des extrémités.
    • En 1976 les Khmers rouges nous ont fait construire des digues en portant la terre dans des plateaux suspendus à un balancier sur les épaules. — (Claude Gilles, De l’enfer à la liberté - Cambodge - Laos - Vietnam, L’Harmattan, 2000, page 164)
  5. (Marine) Ensemble composé de flotteurs fixés au bout d’une pièce de bois et fixés d’un côté ou des deux côtés d’une embarcation pour éviter quelle ne chavire.
    • Les Malaisiens utilisent des pirogues à balanciers.
  6. (Figuré) Mouvement du changement dans les choses humaines.
    • Son mari même, Jürgen, s’est embourgeoisé, a mis depuis longtemps un frein à ses ardeurs soixante-huitardes. Les modes suivent un effet de balancier. Jusqu'où celui-ci ira-t-il ? — (Jean-Louis de la Vaissière, Qui sont les allemands ?, Max Milo, 2010)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin balancier
\ba.lɑ̃.sje\
balanciers
\ba.lɑ̃.sje\
Féminin balancière
\ba.lɑ̃.sjɛʁ\
balancières
\ba.lɑ̃.sjɛʁ\

balancier \ba.lɑ̃.sje\ masculin (équivalent féminin : balancière)

  1. Celui, celle qui fait et vend des poids et des balances.
  2. Celui, celle qui vérifie les balances et instruments de pesage.

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Paronymes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anagrammes[modifier]