boycotter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Vient du nom de Charles Cunningham Boycott, riche propriétaire terrien de l'Irlande de l'ouest durant le XIXe siècle qui traitait mal ses fermiers et subit en 1879 un blocus de leur part.

Verbe [modifier]

boycotter \bɔj.kɔ.te\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Volontairement et systématiquement éviter, refuser d’acheter les produits ou services d'une entreprise ou d'une nation afin d'exprimer son désaccord envers leur comportement.
    • Par malheur, cet hôtel était alors « boycotté ». Ce néologisme irlandais vient du nom d’un certain capitaine Boycott, lequel avait réclamé l’assistance de la police pour engranger ses récoltes, les manouvriers du pays se refusant à travailler sur son domaine. Être mis en quarantaine, c’est précisément ce que signifie le mot boycotter. (Jules Verne, P’tit Bonhomme, ch. 2-4, J. Hetzel et Cie, Paris, Illustrations par Léon Benett, 1891)

Apparentés étymologiques[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Dérivé de boycott avec le suffixe -er

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
boycotter
\ˈbɔɪkɒtə\
boycotters
\ˈbɔɪkɒtəz\

boycotter \ˈbɔɪkɒtə\

  1. Boycotteur.