déliter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Dérivé de liter avec le préfixe dé-.

Verbe [modifier le wikicode]

déliter \de.li.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se déliter)

  1. (Maçonnerie) Poser une pierre en délit.
    • Les pierres se fendent, se dégradent quand elles sont délitées.
  2. Séparer une pierre dans le sens du lit de stratification.
    • Déliter un bloc d’ardoise.
  3. (Soierie) Détacher les vers à soie de leur substrat, de leur litière.
    • Déliter, c’est ôter le ver à soie de dessus la litière , formée par les débris des feuilles et par ses excrémens. — (C.F.A. de Lalauze, Traités sur l'éducation des abeilles et des vers à soie, Maradan, Paris, 1809, page 319)
  4. (Pronominal) Se dégrader sous l’influence des agents atmosphériques, en parlant d'une pierre.
  5. (Pronominal) (Chimie) Se désagréger, en parlant de certains corps solides qui ont la propriété d’absorber facilement l’eau et qui se réduisent ensuite spontanément à l’état pulvérulent.
    • La chaux vive se délite lorsqu'on l'éteint.
  6. (Pronominal) (Figuré) (Péjoratif) Se dégrader, se désagréger, en parlant des choses, des actions, des organisations.
    • La cohésion se délitait. — (Glen Cook, Le Château noir, 1984)
    • Les syndicats sont contraints de passer à la vitesse supérieure, avec deux journées d'action coup sur coup pour éviter que le mouvement ne se délite rapidement. — (Stéphane Sirot, Un malaise profond dans la société, Vosges Matin, 17 mai 2016)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]