dona

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Dona, doña, dòna, Dóná

Ancien occitan[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

1 : Du latin domina.

Numéral 1 [modifier]

dona féminin

  1. Variante de domna.

Nom commun 2[modifier]

dona féminin

  1. Don, donation.

Synonymes[modifier]

Références[modifier]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Catalan[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin domina.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
dona
\Prononciation ?\
dones
\Prononciation ?\

dona féminin (équivalent masculin : don)

  1. Femme.
    • Trobant-me en aquesta vall
      Callosa, per les monts fuit,
      ociós, trist, sens fer fruit,
      emprés he, no sens treball
      de dones scriure llur tall
      natural e voluntari,
      per Una, qui té el contrari,
      descrivir pus fàcilment
      — (Jaume Roig, Espill.)
  2. Femme, épouse.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Paronymes[modifier]

Gaélique écossais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier]

dona

  1. Mal, mauvais, méchant.

Synonymes[modifier]

Gaélique irlandais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier]

dona

  1. Mal, mauvais, méchant.

Synonymes[modifier]

Gaulois[modifier]

Étymologie[modifier]

Mot attesté sur le plomb du Larzac (L-98)[1][2].
Plusieurs étymologies sont envisagées :
  • emprunt au latin domina avec réduction phonétique. X. Delamarre juge cela difficile à admettre au Ier siècle après J.-C.[1].
  • dérivé au féminin de gdonios (être humain), mais Delamarre estime que cela est improbable pour deux raisons : ce terme semble être un terme de relation et en cela n’est pas un terme générique comme bena (signifiant lui-même « femme » ; le mot désignant la femme en indo-européen est rarement dérivé du nom de l’être humain[1].
  • mot enfantin désignant la nourrice[1].
  • forme ancienne de *domn- (héritière)[1].
  • V. Orel remarque qu'il est toujours suivi d’un nom propre en -us (instrumental sociatif) y voit un terme de parenté[1].
  • féminin de donnos (noble, élevé)[1].
  • J.-P. Savignac y voit le sens de « élève »[2].

Nom commun [modifier]

dona

  1. Femme (incertain).
  2. Élève (incertain)[2].

Références[modifier]

  • [1] : Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise : une approche linguistique du vieux-celtique continental, préf. de Pierre-Yves Lambert, Errance, Paris, 2003, 2e éd. ISBN 2-87772-237-6 (ISSN 0982-2720), p. 146
  • [2] : Jean-Paul Savignac, Dictionnaire français-gaulois, La Différence, 2004 ISBN 978-2729115296, p. 143

Roumain[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier]

dona

  1. Donner