empattement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de empatter, avec le suffixe -ment.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
empattement empattements
\ɑ̃.pat.mɑ̃\
L’empattement. (5)

empattement \ɑ̃.pat.mɑ̃\ masculin

  1. (Art) Ce qui sert de patte, de pied à quelque chose.
  2. (En particulier) Pièces de bois ou de métal qui servent de base à une grue.
    • L’installation des grues exige certaines précautions : […] aménager une aire plane correspondant à l’empattement de la grue et de la longueur de la voie de roulement. — (René Vittone, Bâtir : Manuel de la construction, Presses polytechniques et universitaires romandes, Lausanne, 2010, 1015 pages, ISBN 9782880748357, page 280)
  3. (Architecture) Maçonnerie en saillie à la base d’un mur, d’une construction.
    • La tranchée de fondation se reconnaît au nord : elle est oblique et totalement occupée par le mur jusqu’à l’empattement inférieur de celui-ci, puis elle s’évase nettement de 0,50m d’abord, puis de 1 m au niveau de l’empattement supérieur. — (Jean-Noëlle Bonneville, Myriam Fincker, Sylvie Dardaine, Jean-Michel Labarthe, Belo vii : Le Capitole, préf. de Pierre Gros, volume I : Texte, Casa de Velázquez, collection « Collection de la Casa de Velázquez », Madrid, 2000, 253 pages, ISBN 9788486839987, page 43)
  4. (Typographie) Traits plus ou moins fins des extrémités du jambage des lettres d’une police d’écriture.
    • Il s’agira d’adopter des polices lisibles (et en nombre limité) en privilégiant une police sans serif (sans empattement) ou spécialement conçue pour la lecture à l'’écran. — (Philippe Allard, Gérer la communication numérique communale : Villes et villages à l’ère de l’Internet, Edi.pro, collection « Guide pratique », Liège, 2014, 296 pages, ISBN 9782874962493, page 69)
  5. (Mécanique) Distance entre l’essieu avant et l’essieu arrière d’un véhicule.
    • L’empattement est la distance séparant les essieux avant et arrière ; il ne peut être exploité que si les traces visibles sur la chaussée s’interrompent : le véhicule s’arrête et repart dans l’autre sens ; la distance séparant les limites antérieures des traces du pneu arrière est mesurée. — (Jean-Claude Martin, Olivier Delémont, Pierre Esseiva, Alexandre Jacquat, Investigation de scène de crime : Fixation de l’état des lieux et traitement des traces d’objets, Presses polytechniques et universitaires romandes, collection « Sciences forensiques », Lausanne, 2010, 3e édition (1re édition 2002), 237 pages, ISBN 9782880748456, page 154)
  6. (Botanique) Base élargie d'une branche à l'endroit où elle se sépare du tronc, base élargie du tronc d'un arbre au niveau du sol.
    • La mesure à 50 cm du pied de l'arbre à cependant été chaque fois prise en compte pour mieux maîtriser l'influence de l'empattement du tronc dans le calcul du volume. — (Jacques Rondeux, La mesure des arbres et des peuplements forestiers, éd. Presses Agronomiques Gembloux, 2021)

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]


Paronymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus empattement figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : typographie.
  • empattement sur l’encyclopédie Wikipédia

Références[modifier le wikicode]