génération

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Generation, generation

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIe siècle) Emprunté au latin generatio.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
génération générations
\ʒe.ne.ʁa.sjɔ̃\

génération \ʒe.ne.ʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’engendrer, de produire son semblable.
    • Jean Borie, en accord avec Sartre aussi bien qu'avec Foucault, souligne qu’un retournement s’était, à ce propos, opéré depuis le XVIIIe siècle; le désir et la jouissance, que l’on cesse d’exalter en les associant à la génération, se trouvent relégués au nouveau statut d’instinct génésique; dès lors, le coït conjugal se trouve plus étroitement associé à la notion de devoir. (Alain Corbin, Les filles de noce, 1978)
  2. (Par extension) Ce qui est engendré, la postérité, les descendants d’une personne.
  3. Chaque filiation et descendance de parents à enfants.
    • Faites venir des chevaux boulonnais dans le Midi de la France ou en Espagne à la seconde génération vous ne les reconnaîtrez plus. (J. Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, 1868)
    • Une étude portant sur plusieurs générations de rats a montré que le phosphamidon, administré à des doses toxiques pour la mère, influait sur la taille de la portée et sur la viabilité des jeunes rats. (Résidus de pesticides dans les produits alimentaires, FAO, 1986)
    • Dès qu'on le regarde mieux, on retrouve vite chez lui la tare habsbourgeoise qui, comme la lèvre proéminente de la famille se transmet de génération en génération : l'orgueil impérial, la volonté implacable de domination et le fanatisme de l'Allemagne. (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, p.60)
    • Longtemps encore, la jeune génération du village de Werst croira que les esprits de l’autre monde hantent les ruines du château des Carpathes. (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, p. 195-199)
  4. Réunion, collection de tous les hommes du même âge, ou à peu près, qui vivent dans le même temps.
    • Dans le grand nombre d’êtres, jetés par le hasard de la vie sociale sur la terre pour y composer une génération, il est des exceptions. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Il avait marié les vieux, baptisé les jeunes, enterré les aïeuls, catéchisé des générations de moutards, […]. (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • On affirme trop souvent qu’après la première génération félibréenne et les œuvres de Roumanille, d’Aubanel et de Mistral, la littérature de langue d’oc n'a point soutenu sa valeur, […]. (Émile Ripert, Le Félibrige, Armand Collin, 1924, p.129)
    • La génération actuelle, en effet, ne se contente pas d'utiliser tels quels les procédés légués par le devanciers ; elle les perfectionne […]. (Chanoine Kir, Le problème religieux à la portée de tout le monde, Paris : imp. des Orphelins d'Auteuil, 1923, rééd. 1950, p.19)
    • Ces lois de la nature, les écologistes des quelques dernières générations ont pensé qu’on pouvait les formuler en distinguant l’autécologie, la synécologie et la dynécologie. (Pierre Dansereau, L’envers et l’endroit: le désir, le besoin et la capacité, 1994, p.19)
  5. Espace de temps, qui est regardé comme la durée moyenne de chaque génération d’hommes.
    • Il y a environ trois générations en un siècle.
  6. Production.
    • Génération des plantes.
  7. (Figuré) (Didactique) Choses qui naissent les unes des autres.
    • La génération des idées.
  8. (Géométrie) Formation par le mouvement.
    • La génération d’une surface, Sa formation par une ligne supposée en mouvement.
    • La génération d’un cylindre, Sa formation par la révolution d’un rectangle autour d’un de ses côtés pris pour axe.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]