gone

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Gone, gône, góneʼ, -gone

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Nizier du Puitspelu indique qu’il n’est pas présent dans les vieux textes en francoprovençal lyonnais mais apparaît sous la forme gonet en francoprovençal dauphinois[1]. Notons qu’il est dans les dictionnaires de francoprovençal les plus récents[2]. Deux hypothèses s’affrontent quant à son origine :
  • Soit par le sens de « robe, habit », qui s’étend au sens d’« habillé n’importe comment ». Anne-Marie Vurpas le fait venir du latin gunna (« pelisse, robe d’enfant »)[3] que Pierre Gastal fait venir du gaulois gunna (« pelisse, robe »)[4]. Ce sens se retrouve dans l’ancien français gonne (« robe »), dans le français lyonnais gauné à partir du francoprovençal gona, et dans le verbe se goner, qui lui est directement issu[5].
  • Soit par le sens d’« enfant », filiation soutenue par Nizier du Puitspelu, qui indique une formation similaire pour arton, directement à partir du grec ancien γόνος, gonos (« enfant ») par un apport récent (de 2-3 siècles)[1], mais Louis-Pierre Gras propose le grec ancien γονεὸ, goneὸ (« engendrer »)[6].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gone gones
\ɡɔn\

gone \ɡɔn\ masculin (équivalent féminin : fenotte)

  1. (Lyonnais) Enfant, gosse.
    • Les enfants de la rue, les gones comme on dit. — (Alphonse Daudet, Le Petit Chose, 1868)
    • Ils procréaient à queue-veux-tu
      Les rejetons les épigones
      […]
      Les fils, les filles et les mioches
      […]
      L’averse des avortons
      La multiplicité des gones
      La prolixité sans borne des chiards.
      — (Raymond Queneau, « Si tu t’imagines », in L’Instant fatal, 1948)
  2. (Lyonnais) (Par extension) Lyonnais.
  3. (Lyonnais) (Pétanque) Cochonnet.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • (Région à préciser) : écouter « gone [ɡɔn] »

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • gone sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du bas latin gunna (« vêtement de peau »).

Nom commun [modifier le wikicode]

gone \Prononciation ?\ féminin

  1. Robe.
    • Ot vestu une neire gone — (Le Roman de Thèbes, édition de Constans, p. 253, tome I)

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

  • Anglais : gown (« robe »)
  • Français : gone (« gosse » via le verbe goner)

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

gone \ˈɡɔn\ ou \ˈɡɑn\ (États-Unis), \ˈɡɒn\ (Royaume-Uni)

  1. Parti.
    • They are already gone.
  2. Passé.
    • The days of my youth are gone.

Dérivés[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Temps Forme
Infinitif to go
\ˈgoʊ\ ou \ˈgəʊ\
Présent simple,
3e pers. sing.
goes
\ˈɡoʊz\ ou \ˈɡəʊz\
Prétérit went
\ˈwɛnt\
Participe passé gone
\ˈɡɔn\ ou \ˈɡɒn\
Participe présent going
\ˈɡoʊ.ɪŋ\ ou \ˈɡəʊ.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

gone \ˈɡɔn\ ou \ˈɡɑn\ (États-Unis), \ˈɡɒn\ (Royaume-Uni)

  1. Participe passé de go.

Notes[modifier le wikicode]

L’emploi de gone à l’aspect accompli signifie que le sujet n’est pas encore retourné.
  • He has gone to Paris.
    Il est parti à Paris. (Il n’est pas encore retourné.)
  • He has been to Paris.
    Il a été à Paris. (Il est déjà retourné.)

Prononciation[modifier le wikicode]

  • États-Unis : écouter « gone [ɡɔn] »

Notes[modifier le wikicode]

Cette forme a une voyelle différente de go.