haïr

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : hair

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du vieux-francique *hatjan (→ voir haten en néerlandais, to hate en anglais, hassen en allemand), romanisé en Gaule en *hatīre qui donne la forme composée enhadir, enhair en ancien français qui avait haier.

Verbe [modifier le wikicode]

haïr (h aspiré)\a.iʁ\ transitif, 2e groupe (conjugaison)

  1. Détester, sentir de l’aversion envers, abhorrer, exécrer.
    1. Une personne.
      • Habituée à la brutalité et au dédain des employés et des ouvriers des ruines, elle haïssait tout ce qui était chrétien. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
      • Ne plus s’aimer, c’est pire que de se haïr, car, on a beau dire, la mort est pire que la souffrance. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
      • T’es moche, ma mère. Et si tu savais comme je ne t’aime pas ! Je te le dis avec la même sincérité que le « va, je ne te hais point » de Chimène, dont nous étudions en ce moment le cornélien caractère. Moi, je ne t’aime pas. Je pourrais te dire que je te hais, mais ça serait moins fort. — (Hervé Bazin, Vipère au poing, 1948, IX)
    2. Quelque chose.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France : écouter « haïr [a.iʁ] »

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Voir ci-dessus.

Verbe [modifier le wikicode]

haïr \Prononciation ?\

  1. Haïr.
    • Que Turnus me het a grant tort — (Roman d’Eneas, ms. 60 français de la BnF, f. 173r. b.)

Variantes[modifier le wikicode]

  • hair (dans les manuscrits)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]