manifestation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin manifestatio.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
manifestation manifestations
\ma.ni.fɛs.ta.sjɔ̃\

manifestation \ma.ni.fɛs.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de manifester ou de se manifester.
    • Bois-Guilbert fit un effort sur lui-même pour cacher le mépris et l’indignation qui l’animaient, et dont il sentait que la manifestation n’aurait pu que lui être nuisible. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • L'armée est la manifestation la plus claire, la plus tangible et la plus solidement rattachée aux origines que l'on puisse avoir de l'État. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.III, Les préjugés contre la violence, 1908, p.151)
  2. Représentation publique ostentatoire.
    • Les funérailles religieuses du maréchal de Mac-Mahon ont eu le caractère d'une imposante et solennelle manifestation. Elles offraient un consolant contraste avec les apothéoses purement laïques dont Paris a été déshonoré, durant ces dernières années. — (A. de Montbrillant, Le Maréchal de Mac Mahon, Paris : éditions Saint-Raphaël/Neuville-sous-Montreuil : imprimerie Notre-Dame des Prés, 1894)
    • En aval de la mosquée, un troupeau de prostituées, commandées de service par le pacha, nous salua de grêles you-yous destinés à nous donner l'illusion d'une manifestation spontanée des femmes de Fez. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 270)
  3. (En particulier) (Politique) Rassemblement ou mouvement ayant pour objet de rendre publiques les revendications d’un groupe, d’un parti.
    • Ils organisèrent des manifestations tapageuses dégénérant souvent en pugilats, contre des universitaires ou des dramaturges juifs. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • La fête des Mères fut encore, en ce printemps 1941, une des grandes manifestations de la France maréchaliste, à Montluçon comme ailleurs. — (André Touret, Montluçon, 1940-1944: la mémoire retrouvée, 2001, p.83)
    • Cette manifestation pacifique se termina par une intervention de la police.
  4. (Par extension) Rassemblement de personnes pour des festivités ou des activités professionnelles ou commerciales.
    • Certaines communes, écrivait le préfet, à l'occasion des fêtes patronales, ou de manifestations agricoles, ont, à leur programme de réjouissances, des concours de buveurs de cidre ou autres boissons. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  5. (Religions orientales) Monde tangible, création, par opposition au monde invisible et éternel.
    • En agissant ainsi, l'homme ne tente rien d'anormal ou antinaturel. Il s'insère seulement de mieux en mieux, ou de moins en moins mal, dans la manifestation universelle. — (Arnaud Desjardins, Les chemins de la sagesse, La Table Ronde, Pocket spiritualité, 1999, p. 458)

Synonymes[modifier]

Action de manifester ou de se manifester
Rassemblement ayant pour objet de rendre publiques des revendications
Rassemblement pour des festivités ou des activités professionnelles ou commerciales

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin manifestatio.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
manifestation
\Prononciation ?\
manifestations
\Prononciation ?\

manifestation

  1. Manifestation.

Apparentés étymologiques[modifier]

Prononciation[modifier]