massette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1266) De masse avec le suffixe -ette, en ancien français macete.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
massette massettes
\ma.sɛt\
Typha latifolia norway.jpg
Armoiries avec une massette (sens héraldique)

massette \ma.sɛt\ féminin

  1. (Botanique) Roseau de la famille des typhacées, des milieux humides dont l’inflorescence est en forme d’épi cylindrique, allongé et dense, situé au bout d’une longue tige.
    • Le sol s’affaisse en s’asséchant. Pour l’affermir, il faut d’abord brûler les choins, massettes, roseaux, et, pour cela, tenir le marais le plus à sec possible. — (François Rozier, Cours complet d'agriculture ou Dictionnaire universel d'agriculture, t.11, 1805, p.480)
    • Les sentiers bordés de ronces, les massettes de roseaux, les lacets de souliers en pâte de réglisse, les chats – bref tout ce que j’aime encore aujourd’hui me redevint cher. — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 122.)
    1. (Héraldique) Voir roseau à massette.
  2. Gros marteau de tailleur de pierre, de cantonnier, de maçon.
    • Les casseurs travaillent tantôt assis en utilisant une massette à manche court, tantôt debout avec une massette au manche long et flexible dont l’élasticité permet d’imprimer à la petite massette une force vive très grande. — (Bourde, Travaux publics, 1929)
    • J'ai sur ma table de travail un précieux presse-papiers. C'est un cube allongé, en fer, percé en son centre d'un trou ovale. Sur chacune des faces extrêmes, un entonnoir assez profond est creusé dans le métal refoulé. C'est la massette du grand-père André, qui frappa pendant cinquante ans la dure tête des ciseaux d'acier. — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 19.)
    1. (Mines) Marteau équipant les machines casse-pierres.
    2. (Tannerie) Couteau grattoir utilisé en maroquinerie pour la préparation des peaux.
    3. (Histoire) Massue légère et cannelée utilisée dans les tournois de chevalerie.
    4. (Provence) Baguette de tambourin.
    5. (Héraldique) Meuble représentant l’outil de frappe du même nom dans les armoiries. Similaire à la masse dont elle ne se distingue que par un rapport de proportionnalité entre le manche et le fer plus faible (le manche de la masse est plus long que celui de la massette). Mais il est difficile de choisir entre les deux tant les représentations sont proches. À rapprocher de maillet, marteau et masse.
      • Coupé d’azur, à un aqueduc à huit arches d’or maçonné de sable, et de gueules, à une massette de carrier d’or emmanchée d’argent, mise en pal la tête en bas, adextrée d’un fer de moulin d’or et sénestrée d’une tête en rencontre de bélier d’argent accornée d’or, qui est de la commune de Le Syndicat des Vosges → voir illustration « armoiries avec une massette »

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]