miséricorde

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin misericordia, de même sens.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
miséricorde miséricordes
\mi.ze.ʁi.kɔʁd\

miséricorde \mi.ze.ʁi.kɔʁd\ féminin

  1. Pitié, compassion.
  2. (Christianisme) Vertu qui porte à avoir pitié des autres, à avoir compassion des misères d’autrui et à souhaiter les soulager.
    • Pratiquer, exercer la miséricorde.
    • C’est un homme sans miséricorde.
    • Il n’a de miséricorde envers personne, pour personne.
  3. Grâce, pardon accordé à ceux que l’on pourrait punir.
    • Demander miséricorde, obtenir miséricorde.
    • Maintenant, voici ce que je demande : quand vous aurez trouvé madame votre mère, obtenez de la duchesse d'Angoulême un mot de miséricorde pour le nain qui l'a trahie à Orléans ! (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » #31, 1907)
  4. Bonté par laquelle Dieu fait grâce aux hommes, aux pécheurs.
    • La miséricorde de Dieu, la miséricorde divine est la bonté par laquelle Dieu fait grâce aux hommes, aux pécheurs.
      Des miséricordes sculptées. (5)
  5. Petite saillie de bois fixée sous le siège d’une stalle et où on peut se reposer légèrement tout en gardant la position verticale.
  6. Par extension, tout dispositif permettant un appui ou un repos partiel dans une position debout fixe, hors contexte religieux.
  7. (Armement) Dague effilée essentiellement destinée à porter le coup de grâce à un homme à terre.

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Interjection[modifier]

miséricorde \mi.ze.ʁi.kɔʁd\ invariable

  1. Par exclamation et pour marquer une extrême surprise.
    • Miséricorde ! Il va se tuer s’il fait cela.

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]