nosco

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Il est pour *gnosco[1], de l’indo-européen commun *ǵneh₃-[2] avec ajout du suffixe inchoatif -sco et chute du \ɡ\ initial lequel subsiste dans des dérivés comme cognosco ou dans ignarus (« ignorant »).
Le substantif nomen fait supposer une ancienne forme *gnomen, qu'on retrouve en effet dans a-gnomen, co-gnomen[1]. Nomen s'emploie quelquefois dans le sens de « race » : populi latini nominis, chez Tite-Live. On a supposé qu’il y avait ici confusion de deux homonymes. l'un se rapportant a (g)nosco, l'autre a (g)nasci[1]. Mais peut-être l’idée attachée a nomen a-t-elle amené à sa suite celle de « race » : « connaissances, ensemble des personnes connues »[1].
Nosco est apparenté à γιγνώσκω, gignosco (« connaitre, prendre connaissance ») ou γνωρίζω, gnorizo (« apprendre à connaître ») en grec ancien, kennen, können (« savoir, pouvoir ») en allemand, know, can (id.) en anglais, знати, znati en slavon, etc.
La forme allemande ich kann (« je peux ») est un ancien parfait à signification de présent : c'est le même fait en latin pour le parfait novi : si ego hos bene novi, si je les connais bien[1].

Verbe [modifier le wikicode]

nōscō, infinitif : nōscere, parfait : nōvī, supin : nōtum \ˈnoːs.koː\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Connaître, prendre connaissance de, apprendre à connaître.
    • Sauream non novi
      At nosce sane.
      Je ne connais pas Sauréa
      Eh bien ! fais connaissance.
    • se quisque noscat. — (Cicéron)
      que chacun se connaisse soi-même.
    • unum cognoris, omnes noris.
      en connaître un, c’est les connaître tous.
    • …quo consultus, an esset
      tempora maturae visurus longa senectae,
      fatidicus vates 'si se non noverit' inquit.
      — (Ovide, Metamorphoses, III, 346)
      Elle demanda au devin si son fils [Narcisse] parviendrait à une longue vieillesse : « Oui, s’il ne se connaît pas », répond-il.
  2. Reconnaître, chercher à reconnaître.
    • nosci exercitui, se faire reconnaître de l'armée.
  3. (Droit) Connaître de.
    • noscere causas, instruire un procès.
    • quae a praetoribus noscebantur — (Tacite, A. 12, 60)
      ce qui tombait sous la juridiction des préteurs.
  4. Reconnaître, approuver, agréer, admettre.
    • noscere causam, admettre une excuse.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Synonymes[modifier le wikicode]

Composés[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. a b c d et e Michel Bréal et Anatole BaillyDictionnaire étymologique latin, Hachette, Paris, 1885 → consulter cet ouvrage
  2. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage