patelin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Adjectif) (XVe siècle) Voir l’ancien français patelin (« boniment, baragoin »), le sens de « rusé, artificieux », est une allusion au personnage principal de La Farce de Maître Pathelin qui dupe les gens par de belles paroles.
(Nom) (XIXe siècle) Corruption du moyen français pasquelin, dérivé de pasquis (« pâturage »), apparenté à pastis, pâtis, « petit pâturage, foyer domestique ». Voir le sens figuré de pré carré.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin patelin
\pat.lɛ̃\
patelins
\pat.lɛ̃\
Féminin pateline
\pat.lin\
patelines
\pat.lin\

patelin \pat.lɛ̃\

  1. Qui tâche d’en venir à ses fins par des manières flatteuses, faussement aimables, insinuantes.
    • […] une pirogue nous accosta. Trois naturels la montaient, dont l’un était évidemment un chef. À leurs manières douces et patelines, surtout au respect de ces hommes pour les objets épars sur le pont, il était facile de voir que les missionnaires avaient civilisé et catéchisé cette terre. — (Jules-Sébastien-César Dumont d’Urville, Voyage pittoresque autour du monde : résumé général des voyages de découvertes, Paris, L. Tenré, 1835, vol. 2, p. 3)
    • Il s’avança vers Léon, et, avec ce sourire de bénignité pateline que prennent les ecclésiastiques. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Ils se ressemblaient d’ailleurs comme des frères avec leurs vilaines mains bien propres, leur peau grise, leur bouche acerbe, leur propension à développer un petit ventre en brioche, au-dessous du gilet. Et toujours ce nez recourbé et patelin, ce menton en retrait, ces yeux minuscules, sombres et fureteurs. Ah ! ces messieurs Hoddy, bon sang ! — (Roald Dahl, Le Chien de Claude, nouvelle issue du recueil Bizarre ! Bizarre !, 1948 ; traduit de l’anglais par Hilda Barbéris, 1962, p. 49)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
patelin patelins
\pat.lɛ̃\

patelin \pat.lɛ̃\ masculin

  1. (Familier) Village, pays natal.
    • Maître, dit l’officier, je suis du patelin, j’en connais les naturels et je sais qu’ils peuvent passer de la passivité à la violence avec une rapidité déconcertante. — (Léon Daudet, Bacchantes, 1931, p. 211)
  2. Village, petite localité de peu d’importance.
    • Dans ce patelin du bout du monde, la population est livrée à elle-même et privée de tout. — (« Serdj-El-Ghoul-La », El Watan, 7 décembre 2009)
    • Je suis revenu au 144e à Bordeaux. Je suis content. Par malheur, on m’envoie pour un mois (ou plus ?) à Saint-Médard, petit patelin militaire des environs. — (Jacques Rivière, Correspondance [avec Alain-Fournier], 1906, p. 157)
    • Villamartin est un patelin quelconque dont les rues blanches se coupent à angle droit sur une pente ardue : tout en haut l’église porte un bonnet d’azulejos. — (Albert t'Serstevens, L’Itinéraire espagnol, 1933, p. 139)
  3. (Familier) Compatriote, pays, payse.
    • En qualité de patelins […] nous avions été assez bien accueillis. — (Alphonse Humbert, Mon bagne, 1880, p. 26)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin patelin
\pat.lɛ̃\
patelins
\pat.lɛ̃\
Féminin pateline
\pat.lin\
patelines
\pat.lin\

patelin \pat.lɛ̃\ masculin

  1. Homme artificieux, doucement manipulateur qui, par des manières flatteuses et insistantes, tente de faire parvenir les autres à ses fins.
    • À l’époque du procès, cette femme pouvait avoir cinquante ans ; elle était tout-à-fait jésuitique dans les manières , dans le langage et dans le ton; sa voix était mielleuse, elle baissait la vue comme une vierge; en un mot, c’était une pateline dont l’aspect édifiant aurait suffi pour faire sortir un saint du purgatoire. — (Supplément aux Mémoires de Vidocq, Paris : Librairie centrale de Boulland, 1830, p. 9)
    • Elle s’égaie en mille endroits sur les évêques : « L’évêque d’Autun prononça l’oraison funèbre de madame de Lougueville avec toute la capacité, toute la grâce et toute l’habileté dont un homme puisse être capable : ce n’était point Tartufe, ce n’était point un patelin, c’était un prélat de conséquence. » — (Du style épistolaire, dans Le Mercure du dix-neuvième siècle, Paris, 1825, vol. 11, p. 84)

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Peu probablement[1] dérivé de pateler (« gazouiller »), à rapprocher de patois[1] (« patois, village, patelin ») ou encore de[2] patarin (« hérétique, deviseur »).

Nom commun [modifier le wikicode]

patelin \Prononciation ?\ masculin

  1. Patois, baragouin.

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

patelin \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de patarin.

Références[modifier le wikicode]