pevarzek

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du moyen breton peuarzec[1][2].
 Composé de pevar (« quatre ») et de dek (« dix ») (avec une mutation consonantique par adoucissement dek → zek).

Adjectif numéral [modifier le wikicode]

Mutation Forme
Non muté pevarzek
Adoucissante bevarzek
Spirante fevarzek

pevarzek \pe.ˈvar.zɛk\

  1. Quatorze.
    • Yaouankik e oa ar re-mañ cʼhoazh : n’en devoa ma zad nemet cʼhwecʼh vloaz bennak ha Mai-Mechêl, e cʼhoar henañ, nemet tro-war-dro da bevarzek. — (Yeun ar Gow, E skeud Tour Bras Sant Jermen, Éditions Al Liamm, 1978, page 19)
      Ceux-ci étaient encore tout jeunes : mon père n’avait que six ans et Mai-Mechêl, sa sœur aînée, qu’environ quatorze.

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • Carhaix-Plouguer (France) : écouter « pevarzek [Prononciation ?] » (bon niveau)

Références[modifier le wikicode]

  1. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499
  2. Albert Deshayes, Dictionnaire étymologique du breton, Le Chasse-Marée, Douarnenez, 2003, page 575b
Précédé
de trizek
Cardinaux en breton Suivi
de pemzek