râper

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : raper

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIVe siècle) D’un bas latin *raspare (→ voir raspar en espagnol, catalan et portugais), issu du germanique raspôn (« rafler, rassembler en raclant » → voir raspen en néerlandais, to rasp en anglais).

Verbe[modifier]

râper \ʁɑ.pe\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Cuisine) Réduire en petits morceaux avec une râpe.
    • Râper des carottes.
    • Du fromage râpé.
  2. User la surface d’un corps avec l’espèce de lime appelée râpe, pour dégrossir cette surface, pour lui donner la forme qu’on veut.
    • Râper un morceau de bois avant de le polir.
    • (Figuré) […] et, après que l’on s’est râpé le dos sur le peigne à carder d’invraisemblables lits, il faut encore, dès l’aube, commencer de folles ascensions, à pied ou à dos de mulets […] (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  3. (Figuré) Donner une sensation d’âpreté.
    • On but à larges goulées le vin rude qui vous râpait la gorge et chantait aux tempes ; à grandes bâfrées, on s’empiffra de viandes. Oui, jamais ne fut plus joyeux réveillon. (Yvonne Pagniez, Pêcheurs des côtes de France, Fernand Lanore, 1977, p. 124)

Synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus râper figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : légume.

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

  • Québec (Montréal) : écouter « râper [ʁɑ.pe] »

Homophones[modifier]

Paronymes[modifier]

Références[modifier]

Anagrammes[modifier]