râpe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : rape, râpé, rapé

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Déverbal sans suffixe de râper. Le sens de « rafle de raisin, marc » pourrait s’expliquer par l’aspect râpeux des rafles, soit par le fait que les marcs sont le résultat de l’action de racler. L’ancien français a raspure (i.e. râpure au sens de « grappe dont tous les grains sont ôtés ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
râpe râpes
\ʁɑp\
Râpe de la cuisine (1)
Râpe, lime à bois (2)

râpe \ʁɑp\ féminin

  1. (Cuisine) Ustensile de ménage, fait d’une plaque de métal hérissée d’aspérités, et qui sert à réduire en poudre du sucre, du fromage, etc.
    • Une râpe de fer-blanc.
    • Elles sont ensuite soumises à l’action d'une râpe mécanique, animée d’une grande vitesse, et munie de dents aiguës et serrées qui la déchirent et la transforment en une pulpe fine. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 124)
  2. (Technique) Sorte de lime à grosses entailles dont les sculpteurs et certains artisans et ouvriers se servent.
    • Cette figure est en tel état qu’on y peut passer la râpe.
    • Râpe de cordonnier, de tourneur, de tabletier, de plombier.
    • Une râpe à bois.
  3. Grappe de raisin de laquelle tous les grains sont ôtés, rafle.
    • Tous les grains de cette grappe sont tombés, il ne reste plus que la râpe.
  4. Marc de raisin, ce qui reste de la grappe après qu’elle a été pressée.
  5. (Suisse) Personne avare, cupide, peu généreuse, près de ses sous.
    • Quelle râpe! C'est une vraie râpe, il ne donnerait même pas l'heure. Une vieille râpe.
    • La patronne était une vraie râpe. Elle était si pingre que les employés ne recevaient que des restes ou de la soupe faite avec des restes. — (F. Clément, Les Vaches enragées, page 86, 1993)
    • Le bon Oin-Oin, curé de la paroisse, sait maintenant qui, au moment de la quête, offre généreusement une pièce de deux francs... qui n'a plus cours. C'est la vieille Dumoisiz, une râpe qui n'est pourtant pas sans rien. — (É. Gardaz, Oin-Oin et ses nouvelles histoires, page 150, 1973)
    • La ville de Fribourg [...] reproche aux communes environnantes, dont celle de Marly [...], de ne pas participer suffisamment à ses infrastructures. Les autorités de Marly seraient-elles des «râpes» ? — (Journal « L'Objectif Fribourg », page 8, 22 juillet 1994)
    • Force est de constater que, même si elles ne s'assument pas comme telles, d'innombrables râpes sévissent au quotidien. — (Journal « Le Matin », page 57, 16 février 2003)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe râper
Indicatif Présent je râpe
il/elle/on râpe
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je râpe
qu’il/elle/on râpe
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
râpe

râpe \ʁɑp\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de râper.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de râper.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de râper.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de râper.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de râper.

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • râpe sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]