raté

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Rate, rate

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin raté
\ʁa.te\

ratés
\ʁa.te\
Féminin ratée
\ʁa.te\
ratées
\ʁa.te\

raté \ʁa.te\

  1. (Familier) Qui a raté, qui a échoué, qui n’a pas atteint son but.
    • Cet ouvrage est complètement raté.
  2. Mangé, rongé par les rats.
    • Il ouvrit une armoire, celle où il serrait les actes publics, et en tira de vieux parchemins tout ratés, mais lisibles, écrits en gothique pour les premiers, dixième ou douzième siècles, et en autre écriture rapprochée de la nôtre petit à petit, pour les quatre suivants. — (Nicolas Rétif de la Bretonne, Monsieur Nicolas, 1796, Bibliothèque de la Pléiade, tome 1, p. 299.)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
raté ratés
\ʁa.te\

raté \ʁa.te\ masculin (pour une femme on dit : ratée)

  1. (Figuré) (Familier) (Injurieux) Personne qui n’a pas réussi dans une entreprise, dans une démarche, dans sa vie etc.
    • […] il ajouta cette phrase qui devait longtemps me poursuivre :
      – Ne donnez pas à cette part obscure de faiblesse et de lâcheté, qui est en chacun d’entre nous, la satisfaction de devenir un raté.
      — (Philippe Labro, L’étudiant étranger, Gallimard, 1986, page 142)
    • Elle était avec une espèce de raté prénommé Goose — un branchouillard de seconde zone qui, selon elle, lui a flanqué la dérouillée du siècle. Sans compter qu'il l'a escroquée financièrement. — (Susan Wiggs, Avec vue sur le lac, vol. 9, Lac des Saules, Harlequin, 2014, chap. 8)

Synonymes[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
raté ratés
\ʁa.te\

raté \ʁa.te\ masculin

  1. Manque de succès.
    • Deux ratés successifs cela est rare et invraisemblable ; mais tout est rare et invraisemblable si l'on ne parle pas abstraitement ; car pourquoi ici et non là ? — (Alain, Souvenirs de guerre, page 207, Hartmann, 1937)
    • Cette position de retrait permet à Miles de dissimuler bon nombre de ratés dans les exposés et une certaine tendance à canarder dans les passages difficiles. — (Franck Bergerot, Miles Davis - Introduction à l'écoute du jazz moderne, Éditions du Seuil, 1996)
    • Autre genre de raté, Louvois attribue une solde minorée, et les familles des militaires doivent se débrouiller avec leurs banques. — (Jérôme Canard, Des soldes délirantes dans l’armée, Le Canard Enchaîné, 20 septembre 2017, page 3)
  2. (En particulier) (Mécanique) Cycle d’un moteur où l’allumage n’eut pas lieu.
    • Ce moteur a des ratés.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe rater
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
raté

raté \ʁa.te\

  1. Participe passé masculin singulier de rater.

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]