restituer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

restituer transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Rendre ce qui a été pris ou ce qui est possédé indûment, injustement.
    • Les corsaires qui commandaient le navires furent donc très satisfaits ; ils le furent peut-être un peu moins... quand ils apprirent que les capitaines qui ne dressaient pas un inventaire fidèle de leurs prises commettaient, eux, un vol irrémissible, s'ils ne restituaient pas aux armateurs tout ce qu'ils détournaient. — (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo : Les Corsaires chez eux, Édouard Champion, 1929, p.49&50)
    • Il a été condamné par arrêt à restituer cette somme et tous les intérêts, à restituer tous les fruits de cette terre.
    • (Absolument) Il ne sert de rien de confesser un vol, si l’on ne restitue.
  2. Rendre ce qui n'a plus lieu d'être détenu.
    • Si Apollônia désire, de son plein gré, se séparer de Philiskos, Philiskos lui restituera le montant net de la dot dans un délai de dix jours à compter de celui où elle aura formulé sa demande ; […]. — (Bernard Legras, Les contrats de mariage grecs dans l’Égypte ptolémaïque : de l'histoire des femmes à celle du genre, dans Problèmes du genre en Grèce ancienne, éditeurs scientifiques Violaine Sebillotte Cuchet & ‎Nathalie Ernoult, Publications de la Sorbonne, 2007, p.116)
  3. Rendre ce qui avait été perdu.
    • Cet arrêt lui a restitué l’honneur.
    • Restituer à une nation vaincue son ancien prestige.
  4. Retrouver la teneur originale, en parlant de textes altérés.
    • Il a restitué fort heureusement plusieurs passages de Tacite.
    • Restituer une inscription incomplète.
  5. (Par analogie) Rendre sa forme originelle à une statue, à un monument mutilés.
    • Restituer une statue.
  6. (Architecture) Représenter en plan, élévation, etc., d’après des documents, un édifice détruit.
    • Ce monument a été restitué d’après la description des anciens écrivains.
    • Combien de balcons en ferronnerie, de mascarons, de pilastres nous restituent l'image de ce que fut cette cité au XVIe, au XVIIe, au XVIIIe siècle. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  7. (Justice) Remettre une personne dans l’état où elle était avant un acte ou un jugement qui est annulé.
    • Il a obtenu un jugement qui le restitue en entier.
    • Se faire restituer contre son obligation, contre sa promesse.
    • Se pourvoir par requête civile pour être restitué contre un jugement.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]