concierge

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : conciërge

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(XIIe siècle) cumcerges (« gardien »). L’origine du mot est obscure. Selon Littré, représentant roman d'un bas-latin conservius, dérivé de cum et servire ; servius donnant serge ou sierge, comme serviens donne sergent. De sorte que concierge ne signifierait que « serviteur », terme général déterminé ensuite par l'usage à un sens particulier. [1]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
concierge concierges
/kɔ̃.sjɛʁʒ/

concierge /kɔ̃.sjɛʁʒ/ masculin et féminin identiques

  1. Celui, celle qui a la garde d’un immeuble.
    • Un gros concierge, un secrétaire rose, nous acclament avec la joie d'un poitrinaire devenu cent kilos, d'un bilieux devenu poupin. (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • La loge du concierge figure une tour carrée, avec une plate-forme à créneaux, garnie d'échauguettes. (Octave Mirbeau, Le gamin qui cueillait les ceps, dans La vache tachetée, 1918)
    • Jamalou, le concierge, s'apercevant que la voûte se trouvait éclairée, alla se rendre compte du fait et ne vit rien d'abord qui l'étonnât. (Francis Carco, L'Homme de Minuit, 1938)
  2. (Par extension) (Figuré) Commère.
    • Quelle concierge, celle-là... - Tu vois que tu utilises ce mot dans son acception péjorative. (Secret de famille, Bernard Teulon-Nouailles - 2003)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir bavard (2)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]