impénétrable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : impenetrable

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Siècle à préciser) Composé de in- et pénétrable.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
impénétrable impénétrables
/ɛ̃.pe.net.ʁabl/

impénétrable /ɛ̃.pe.net.ʁabl/ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne peut être pénétré ; au travers duquel on ne peut passer, pénétrer.
    • Trois fois Locksley lança son trait sur de Bracy, et trois fois la flèche rebondit sur l’impénétrable armure du chevalier normand. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […], il savourait cette existence en plein air, sous les bois presque impénétrables qui hérissaient le penchant des collines, sur ces sommets déserts que les embruns de la Morgheda couvraient d’une poussière humide. (Jules Verne, Aventures de trois Russes et de trois Anglais, 1872)
    • Mais New York ne copiait aucun peuple pour le désordre et le gâchis de son administration intérieure, un désarroi, grâce auquel des quartiers entiers échappaient à toute loi, devenaient impénétrables aussitôt que des batailles et des tueries de rue à rue y éclataient. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 210, Mercure de France, 1921)
    • Il est très répandu sur les terrains permiens des vallées voisines du Rabin et de la Savoureuse où il forme des fourrés impénétrables ; […]. (Gustave Malcuit, Contributions à l'étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Soc. d'édit. du Nord, 1929, p.130)
  2. (En particulier) (Physique) Qualifie la la propriété qui fait que deux corps ne peuvent jamais occuper ensemble le même espace.
    • Les corps sont impénétrables. La matière est impénétrable.
  3. (Ordinairement) (Figuré) Que l’on ne peut connaître, expliquer.
    • Destins destins impénétrables
      Rois secoués par la folie
      Et ces grelottantes étoiles
      De fausses femmes dans vos lits.
      (Guillaume Apollinaire , La Chanson du Mal-aimé, 1913)
  4. Qui cache soigneusement ses opinions, ses sentiments, ses desseins,, en parlant des personnes,.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]