portique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin porticus.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
portique portiques
/pɔʁ.tik/
Le portique de la façade nord du Palais Bourbon (Assemblée Nationale) à Paris.

portique /pɔʁ.tik/ masculin

  1. (Architecture) Galerie ouverte, dont la voûte ou le plafond sont soutenus par des colonnes, par des arcades.
    • Du coté de l’est et du nord les murailles n’étaient doublées que par un simple portique. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Les Grecs vivaient au grand air. […].Leurs lieux de réunion, cela est assez connu, étaient des places publiques, généralement voisines des portiques ou colonnades où l'on se réfugiait en cas de pluie. (Pierre Louÿs, Sports antiques, 1901, dans Archipel)
    • Devant les marches du portique, la mule Macarie s'arrêta sur ses quatre pattes frémissantes, […] (Pierre Louÿs; Les aventures du roi Pausole, 1901)
  2. (Gymnastique) Construction destinée à des exercices gymnastiques, où des poteaux supportent une poutre transversale à laquelle sont suspendus des agrès.
  3. (Québec) Petite salle à l'entrée d'une maison, vestibule.
    • J'ai laissé mes bottes dans le portique pour ne pas salir le plancher.
  4. (Technique) Un appareil de levage en forme de pont se déplaçant au sol sur des rails, ou une structure fixe sur lequel un chariot de levage peut se déplacer.

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • Le portique, la doctrine du portique: (Antiquité) L’école, la doctrine du philosophe Zénon, qui donnait ses leçons sous un portique d’Athènes.
  • Les disciples du portique: (Antiquité) Les disciples de Zénon, autrement appelés Stoïciens.

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]