voûte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : voute, voûté

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xiie siècle) De l’ancien français vouste (« tour, tournant, tournée, salle voutée ») qui donne voûte avec l’accent circonflexe, ou volte qui donne voute ; plus avant, issu du latin populaire volvita (« enroulement ») du latin volvere (« rouler, faire rouler »). La graphie voûte apparaît au XVIIe siècle.
L’orthographe voûte est utilisée dans le Dictionnaire de l’Académie française à partir de la 3e édition de 1740. Le deux formes sont utilisées pendant plusieurs siècles. En 1901 et en 1976 (loi Haby) des propositions tolèrent l’utilisation des deux orthographes « voute » et « voûte » mais celles-ci sont rétractées. Ce n’est qu’en 1990 que l’Académie française recommande l’utilisation de l’orthographe sans circonflexe, voute.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
voûte voûtes
/vut/
Une voûte.
Une voûte en pierre sèche

voûte /vut/ féminin (orthographe traditionnelle)

  1. (Architecture) Ouvrage de maçonnerie cintré, en arc, dont les pièces se soutiennent les unes les autres, qui sert à couvrir un espace.
    • La voûte centrale, en berceau avec arcs-doubleaux, est contre-butée par les voûtes également en berceau, couvrant les collatéraux très-étroits. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Le vénérable pont sur le Tarn a non seulement de hautes arches en ogive, mais ses piles de briques, entre les les voûtes et au-dessus des avant-becs, sont percées de baies du même style. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
    • L'ampoule, qui éclairait cette dégringolade d'objets de toute provenance […] se balançait poussiéreuse, au bout de son fil, sous la voûte basse où le salpêtre faisait des croûtes. (Francis Carco, L'Homme de Minuit, 1938)
    • Les colonnes qui supportent les voûtes de la chapelle de la Vierge sont d'une légèreté telle que pour un peu on crierait au miracle. (Jean Bertot, Août 1893: la France en bicyclette de Paris à Grenoble et Marseille, Ancienne maison Quantin, 1894, p.42)
  2. (Par analogie) Partie supérieure d’une chose cintrée.
    • Pour résoudre tous les problèmes d’émissions atmosphériques, le four verrier idéal serait le four électrique à voûte froide. (James Barton & Claude Guillemet, Le verre, science et technologie, page 217, EDP Sciences, 2005)
    • Quelques étoiles à présent perçaient la voûte bleue, et dans l’est le disque de la lune apparut. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, p.97, éd. 1921)
    • Les filaos géants, à l'écorce rugueuse et noire, étaient très nombreux et s'élevaient vers la voûte de feuillage comme des piliers de cathédrale. (Michel Lemoine, L'autre univers de Simenon : guide complet des romans populaires publiés sous pseudonymes, Liège,C.L.P.C.F., 1991, p.166)
    • Il poussa la jument au galop. […]. Il la mit dans le chemin creusé d'ornières sous les cornouillers en voûte. (Robert Marteau, Des chevaux parmi les arbres, Champ Vallon, 1992, p.42)
  3. (Anatomie) Quelque partie du squelette de forme bombée.
    1. (En particulier) La cloison qui sépare la bouche et les fosses nasales.
      • Elles sont asymétriques au niveau de la voûte, de l'arcade alvéolaire et de la face, où la fente est paramédiane.
        Au niveau de la voûte, la fente intéresse une des lames palatines, le long du pied du vomer qui reste solidaire de l'autre lame palatine.
        (Michel Château, Orthopédie dento-faciale, Wolters Kluwer France, 1993, vol.2, p.325)
    2. (En particulier) La partie supérieure du crâne.
      • L’ossification de membrane concerne la plus grande part de la voûte et de la face. La croissance des os de la voûte répond à l'augmentation du volume de l'encéphale sous-jacent. (Jean Nauwelaërs, Radiopédiatrie: guide pratique, Heures de France, 1999, p.80)
  4. (Hippologie) Partie intérieure de l’arc du fer à cheval, qui est opposée à la pince.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe voûter
Indicatif Présent je voûte
il/elle/on voûte
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je voûte
qu’il/elle/on voûte
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
voûte

voûte /vut/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de voûter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de voûter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de voûter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de voûter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de voûter.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

  • France : écouter « voûte [vut] »