propice

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Vers 1170) Emprunté au latin propitius (« favorable, bienveillant »).

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
propice propices
/pʁɔ.pis/

propice /pʁɔ.pis/ masculin et féminin identiques

  1. Qui est favorable, en parlant de divinité, toute puissance, ou autorité dont nous pouvons dépendre.
    • Se rendre le ciel propice. — Le destin nous fut propice. — L’accusé, par sa bonne foi, s’est rendu ses juges plus propices. — Jetez sur moi un regard propice, un œil propice.
  2. Qui est particulièrement convenable à quelque chose.
    • En les apercevant, Bert s’aplatit sur le sol, rampa jusqu’à un creux propice et demeura étendu là à contempler leurs efforts. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 357, Mercure de France, 1921)
    • C’était là, oui là, sous ces ombrages propices au doux repos et aux austères méditations que tous les jours, tous les matins, de dix heures à midi, les couples revenant du marché s’arrêtaient et faisaient des stations, des stations… trop longues pour être honnêtes. (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • La caserne est l’école de toutes les aberrations. Elle est également le terrain le plus propice à l’éclosion des révoltes. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.28)
  3. (Par extension) Qui permet le bon déroulement des événements, en parlant du temps, de l'occasion, de la température, du vent, etc.
    • S'ils comptent sur l’effet de surprise, les Anglais se bercent d'illusions. Car faute de vents propices, il leur faudra 12 jours pour atteindre l’île d’Orléans! (Jean Des Gagniers, Charlevoix, pays enchanté, Presses Université Laval, 1994, p.115)
    • Avoir l’occasion propice. — C’est l’heure, le moment propice.
    • Choisir la saison propice. — Toutes choses lui ont été propices dans son entreprise.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]